10/07/2021 15:38
Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté vendredi 9 juillet, à l'unanimité de ses membres, une résolution renouvelant le mécanisme d’aide humanitaire transfrontalière dans le Nord-Ouest de la Syrie pour une période de 12 mois supplémentaires.
>>Syrie : chaîne humaine à Idleb pour prolonger l'aide transfrontalière
>>Le Vietnam appelle au maintien de l’aide humanitaire à la Syrie

Des camions transportant de l'aide alimentaire traversent la frontière turque vers la Syrie.
Photo : ONU/CVN

Le renouvellement de ce mécanisme se fera en deux temps.

D'abord, une prorogation de six mois (jusqu’au 10 janvier 2022) et uniquement via le poste-frontière de Bab al-Hawa (à la frontière entre la Turquie et la Syrie).

Une seconde prorogation de six mois, c'est-à-dire jusqu'au 10 juillet 2022, sera accordée sous réserve de la publication d’un rapport de fond du secrétaire général de l’ONU, avec un accent particulier sur la transparence des opérations et les progrès réalisés en matière d'accès transfrontalier pour répondre aux besoins humanitaires.

"L'aide humanitaire transfrontalière reste une bouée de sauvetage pour des millions de personnes dans la région et au-delà. Cette nouvelle autorisation permettra de poursuivre l'aide humanitaire pour plus de 3,4 millions de personnes dans le besoin, dont un million d'enfants", a expliqué Stéphane Dujarric, le porte-parole, dans un communiqué.

Cependant, les besoins continuent d'être nettement supérieurs à la réponse apportée. Comme le secrétaire général l'a souligné au Conseil de sécurité, avec des points de passage supplémentaires et un financement accru, les Nations unies pourraient faire davantage pour aider le nombre croissant de personnes dans le besoin, indique le communiqué.

Les Nations unies continuent de dialoguer avec toutes les parties pour faciliter également les convois transfrontaliers. Ceux-ci sont essentiels à l'expansion de la réponse globale alors que les besoins humanitaires continuent de croître, poursuit le communiqué.

Le secrétaire général réitère son appel à toutes les parties au conflit pour qu'elles garantissent l'accès humanitaire à toutes les personnes dans le besoin, conformément au droit international humanitaire, conclut le communiqué.
 
Xinhua-ONU/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm