10/02/2017 00:55

>>Syrie : violents combats à 20 km de Raqa, fief de l'EI
>>Syrie : au moins 37 morts dans des raids contre l'ex-branche d'Al-Qaïda

L'envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie enverra les invitations pour les pourparlers de paix dans les prochains jours, a affirmé mercredi le porte-parole de l'ONU, revenant de fait sur son ultimatum envoyé à l'opposition syrienne. Staffan de Mistura avait auparavant prévenu l'opposition qu'il choisirait lui-même les délégués de l'opposition pour ces négociations de paix, qui seront menées sous l'égide de l'ONU à Genève le 20 février, si celle-ci ne parvenait pas à s'accorder sur ses représentants. "Les invitations vont partir dans les prochains jours", a affirmé le porte-parole Stéphane Dujarric à des journalistes, le jour-même de la date butoir annoncée par l'envoyé spécial. "Nous savons tous que ces procédures sont plutôt complexes, nécessitent beaucoup de discussions et de consultations avec de nombreuses personnes", a-t-il assuré. "Donc M. de Mistura et son équipe continuent sur cette voie". Le menace de l'envoyé spécial avait été fraîchement accueillie par l'opposition, selon laquelle le choix des représentants n'est pas son "affaire".

Xinhua/VNA/CVN

  

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vietnam - France: une coopération chaque jour plus florissante