19/12/2019 18:53

L'Assemblée générale de l'ONU a adopté mercredi 18 décembre une résolution réclamant aux États-Unis, pays hôte du siège de l'Organisation, de lever les restrictions imposées cette année aux diplomates iraniens, un texte qui condamne aussi un refus de visas pour des diplomates russes. La résolution, proposée par Chypre au nom de la Bulgarie, du Canada, du Costa Rica et de la Côte d'Ivoire, a été approuvée par consensus, sans mise au vote. À la différence des résolutions du Conseil de sécurité, celles de l'Assemblée générale ne sont pas contraignantes mais ont une valeur politique. Le texte ne cite pas de pays mais vise notamment, selon des diplomates, les restrictions imposées à l'Iran depuis juillet et à la Russie lors de l'Assemblée générale annuelle de l'ONU en cours depuis septembre. La résolution indique que l'ONU "prie instamment le pays hôte de lever toutes les restrictions aux déplacements qu'il continue d'imposer au personnel de certaines missions et aux fonctionnaires du Secrétariat ayant la nationalité de certains pays". Elle affirme aussi que l'Organisation "prend au sérieux" ces restrictions et les arguments de "deux missions" affirmant subir des entraves à leurs fonctions.
 

APS/VNA/CVN


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
“Mémoires de Hôi An”, retour sur les origines

Têt : branle-bas de combat au village de fleurs de Sa Déc À l’approche du Têt traditionnel, le village des fleurs de Sa Déc, province de Dông Thap (Sud), entre dans une période très affairée. Les quelque 2.000 foyers producteurs mettent les bouchées doubles pour répondre aux nombreuses commandes.