16/08/2017 14:53
>>Le sommet du G5 Sahel à Bamako se termine sur la situation sécuritaire au Mali

Le sous-secrétaire général des Nations unies aux opérations de paix, El-Ghassim Wane, a appelé mardi 15 août le Conseil de sécurité à saisir l'occasion unique qu'offre la mise sur pied de la Force conjointe du G5 Sahel (Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad et Mauritanie) pour répondre aux défis de cette région africaine. À travers une approche régionale, cette force conjointe est en mesure d'apporter une contribution significative à la stabilisation du Sahel, en synergie avec d'autres initiatives, a-t-il affirmé lors d'une réunion du Conseil consacrée à la paix et à la sécurité en Afrique. Cette séance du Conseil intervenait à la suite de l'adoption, le 21 juin, d'une résolution par laquelle le Conseil disait "se féliciter du déploiement de la Force conjointe sur l'ensemble du territoire des pays qui y participent". Sur les activités de la force, un rapport écrit est prévu pour octobre, date à laquelle le Conseil a décidé de "réexaminer le déploiement" de la force conjointe. La réunion s'est tenue dans une période critique pour le Sahel au lendemain d'un attentat perpétré à Ouagadougou, au Burkina Faso, et de deux autres attaques terroristes au Mali contre des contingents de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le sud de Phu Quôc émerge comme un nouveau paradis de villégiature En cette période stressante, trouver un bel espace pour se détendre sera une tendance et le sud de Phu Quoc dans la province de Kiên Giang dans le delta du Mékong, apparait comme une destination idéale pour une "mise au vert" idéale.