02/03/2018 09:35
Une responsable des Nations unies (ONU) a exprimé jeudi 1er mars sa satisfaction envers le gouvernement du Soudan pour l'engagement de celui-ci dans la mise en œuvre du Plan de l'ONU pour protéger les enfants dans les zones de conflit.
>>L'UNICEF demande 3,6 milliards de dollars pour aider 48 millions d'enfants
>>L'ONU réclame 1,4 milliard de dollars pour les réfugiés du Soudan du Sud

Un adolescent âgé de 15 ans, ancien enfant soldat, se rend à l’école au Soudan du Sud. Photo : UNICEF/CVN

Virginia Gamba, représentante spéciale du secrétaire général de l'ONU pour le sort des enfants en temps de conflit armé, a déclaré lors d'une conférence de presse à Khartoum, que le Soudan avait appliqué le plan de l'ONU et libéré près de 2.500 enfants au cours des trois dernières années.

"J'ai vu comment le Plan d'action établi entre le gouvernement soudanais et mon bureau a été mis en place, et le grand succès remporté dans la mise en œuvre", a observé Mme Gamba.

Par ailleurs, la responsable de l'ONU a reconnu que des mauvais traitements d'enfants avaient été commis, y compris des recrutements et des sévices sexuels commis par les groupes armés dans les zones de conflit au Soudan.

"Il y a un recrutement continu d'enfants par les groupes armés, en particulier dans la région du Darfour", a-t-elle souligné. Mme Gamba est arrivée au Soudan il y a quatre jours et y a visité plusieurs zones de conflits au Soudan, y compris les régions de Kordofan du Sud et du Darfour.

En mars 2016, le Soudan et l'ONU ont signé un Plan d'action pour empêcher et éradiquer le recrutement d'enfants dans les conflits armés.
 
Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Huê lancera des bus à toit ouvert Les touristes à Huê auront l’occasion de découvrir l’ancienne capitale impériale par des visites en bus à toit ouvert, selon les informations du Service du tourisme de la province centrale de Thua Thiên-Huê.