15/12/2020 12:06
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a demandé lundi 14 décembre aux États membres d'aider à résoudre la grave crise économique au Yémen, enlisé dans une guerre civile depuis fin 2014.
>>Arabie: des commerces défient la règle de fermeture pendant la prière
>>Yémen: à Sanaa, l'esprit du ramadan est là, mais le coeur n'y est pas
 
Session en ligne des Nations unies tenue le 14 décembre.
Photo : Khac Hiêu/VNA/CVN

"J'exhorte tous les États membres à intensifier leur soutien financier aux opérations de secours des Nations unies et à contribuer à résoudre la grave crise économique dans le pays", a déclaré le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, dans un communiqué publié par son porte-parole Stéphane Dujarric à l'occasion du deuxième anniversaire de la signature de l'Accord de Stockholm entre le gouvernement yéménite et les opposants Houthis. Notant que l'Accord de Stockholm est "une percée diplomatique qui a offert une lueur d'espoir d'une fin proche du conflit dévastateur au Yémen", le chef de l'ONU a toutefois déclaré qu'il 'reste encore beaucoup à faire" pour atteindre cet objectif commun, et que les profondes souffrances du peuple yéménite persistaient.

Selon M. Guterres, l'accord a contribué à éviter une escalade militaire catastrophique à l'époque, préservant ainsi le fonctionnement continu quoique limité des ports de la mer Rouge ainsi que l'entrée de marchandises commerciales et d'une aide humanitaire essentielle, dont des millions de Yéménites dépendent pour survivre. "La préservation de cette bouée de sauvetage est encore plus vitale maintenant que des poches de conditions de famine sont revenues au Yémen et que des millions de personnes sont confrontées à une insécurité alimentaire grave et croissante, en particulier dans le contexte de la pandémie de COVID-19", a ajouté le secrétaire général.

"Il est crucial d'éviter toute action qui pourrait aggraver la situation désastreuse au Yémen", a souligné le chef de l'ONU.

"Ce n'est que par le dialogue que les parties yéménites pourront convenir d'un cessez-le-feu à l'échelle nationale, de mesures de confiance économiques et humanitaires permettant de soulager les souffrances du peuple yéménite, ainsi que de la reprise d'un processus politique inclusif pour parvenir à un règlement global négocié pouvant mettre fin au conflit", a-t-il conclu.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Les merveilles du Vietnam sont exposées en ligne Jeudi 21 janvier, à Hanoï, Google Arts & Culture a annoncé un projet intitulé ''Merveilles du Vietnam'', qui présente en ligne la beauté naturelle, les patrimoines matériels et immatériels du Vietnam reconnus par l'UNESCO.