16/07/2018 11:25

En dépit de nombreux "accrocs", il existe de "bonnes possibilités" pour une dénucléarisation de la péninsule coréenne, a estimé jeudi 12 juillet le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres. "(...), Au cours d'un tel processus, il y aura fatalement beaucoup d'accrocs (...) Mais je crois qu'il y a de très bonnes possibilités que ce dialogue aboutisse à une solution positive, à savoir une dénucléarisation de la péninsule coréenne", a estimé Antonio Guterres, lors d'une conférence de presse au siège des Nations unies à New York, en réponse à une question sur les problèmes surgis lors des récentes négociations entre des responsables de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et le secrétaire d'État américain Mike Pompeo à Pyongyang. Il est dans l'intérêt des Nations unies de "soutenir les intérêts des deux États membres", a noté M. Guterres, soulignant la "nécessité de persister et de demander à tous les pays de la région de faciliter la conclusion d'un accord". Les agences spécialisées de l'ONU sont "à la disposition de toutes les parties", a-t-il dit, ajoutant que des organes onusiens tels que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sont déjà entrés en contact avec Pyongyang. "Il y a des choses que nous pouvons faire techniquement, mais bien sûr, cela dépend de la dynamique des négociations politiques entre les parties", a indiqué M. Guterres, ajoutant que l'ONU est "disposée à faire tout ce qui est utile".


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).