09/10/2019 23:01
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a annoncé mardi 8 octobre que l'organisation enregistrerait "le plus grave déficit de la décennie".
Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, devant l'Assemblée générale de l'ONU le 24 septembre. Photo : AFP/VNA/CVN


"Ce mois-ci, nous atteindrons le plus grave déficit de la décennie. Nous risquons même d'épuiser les réserves de trésorerie spéciales consacrées au maintien de la paix, et de débuter le mois de novembre sans avoir assez de fonds pour verser les salaires", a déclaré le chef de l'ONU devant le Cinquième Comité de l'Assemblée générale des Nations unies sur le budget prévisionnel 2020.
 

"La situation aurait été encore pire si je n'avais pas travaillé depuis janvier à réduire les dépenses (...) et à gérer les liquidités sur une base mensuelle", a-t-il ajouté.
 

"Sans ces mesures, nous n'aurions pas eu, je le répète, nous n'aurions pas eu les liquidités nécessaires pour financer le grand débat de l'Assemblée générale et les réunions de haut niveau mandatées le mois dernier", a noté le secrétaire général.


M. Guterres a souligné qu'il avait été contraint d'introduire des "mesures extraordinaires" la semaine dernière pour faire face à cette pénurie record de liquidités.
 

"Les postes vacants ne pourront pas être pourvus, les voyages seront limités aux déplacements essentiels, les réunions pourraient être annulées ou reportées, les événements non mandatés ne seront pas diffusés sur internet, et le soutien logistique aux réunions devra être ajusté", a-t-il déclaré.


"Le secrétariat ne sera plus en mesure de soutenir aucun événement non mandaté après 18h00. Ces mesures affecteront nos opérations à New York, Genève, Vienne et Nairobi, ainsi que dans les commissions régionales", a affirmé M. Guterres.


APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’adaptation française de Kim Vân Kiều : plus qu’un théâtre musical !

Manmo, l’application pour se loger pas cher Les applications voyage permettent de faire des économies et de trouver des bons plans. Manmo, la nouvelle application développée par un jeune vietnamien, est plus spécifiquement réservée aux petits budgets et à ceux qui aiment partir à la dernière minute.