18/01/2020 13:27
>>Le Conseil de sécurité de l'ONU discute de la situation du Mali
>>Une femme Casque Bleu vietnamienne fière et heureuse de sa mission

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies au Mali, Mahamat Saleh Annadif, a condamné vendredi 17 janvier une attaque dirigée contre le village de Sinda, dans la région malienne de Mopti (Centre), qui a tué au moins 14 civils et blessé deux autres. Cette attaque aurait eu lieu dans la nuit de mercredi 15 janvier à jeudi 16 janvier par des hommes armés circulant à bord de motos avec des fusils de chasse, a précisé la Mission des Nations unies au Mali (MINUSMA) dans un communiqué, ajoutant que les assaillants auraient également utilisé des armes automatiques. M. Annadif, qui est également le chef de la MINUSMA, "condamne très fermement cet acte odieux, et propose aux autorités l'appui de la MINUSMA afin d'enquêter sur cette tragédie et traduire ses auteurs en justice", selon le communiqué. Une équipe de la MINUSMA a été déployée sur place pour rétablir les faits. Mercredi 15 janvier, le secrétaire général adjoint de l'ONU aux opérations de maintien de la paix, Jean-Pierre Lacroix, a prévenu que la situation sécuritaire au Mali se détériorait à un rythme préoccupant. La semaine dernière, 18 Casques bleus ont été blessés lors d'une attaque contre leur camp à Tessali, dans le Nord du pays.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

COVID-19 : des touristes sud-coréens à Dà Nang retournent à leur pays d’origine Sur la base de demandes de touristes sud-coréens et de propositions du consulat général de Répubique de Corée et des organes compétents, Dà Nang a rapatrié mardi soir 25 février 20 Sud-Coréens vers leur pays d’origine.