05/04/2021 10:10
Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Somalie, James Swan, a condamné dimanche 4 avril les attaques déjouées de la veille contre des bases de l'Armée nationale somalienne dans les villes de Barire et Awdhigle, dans le Sud du pays où l'armée a tué plus de 115 combattants extrémistes.
>>Les partenaires internationaux s'engagent à soutenir le processus électoral en Somalie
>>Washington prolonge d'un an les sanctions économiques contre la Somalie

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Somalie, James Swan, le 20 août 2020.
Photo : Huu Thanh/VNA/CVN

"Nous condamnons fermement ces attaques qui ont ciblé les forces somaliennes. Cela rappelle vivement les sacrifices faits chaque jour par les soldats somaliens alors qu'ils luttent courageusement pour assurer la sécurité de la Somalie et de son peuple", a déclaré le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour la Somalie, James Swan, dans un communiqué publié à Mogadiscio.

Selon le responsable onusien, de telles attaques visent à miner les efforts de reconstruction de la Somalie. "Nous présentons toutes nos condoléances pour les pertes humaines et souhaitons un prompt rétablissement aux blessés", a-t-il ajouté.

Le groupe terroriste Al-Shebab a revendiqué ces attaques simultanées lancées à l'aube, au cours desquelles il a accusé de lourdes pertes face aux actions fortes des forces de l'ANS.

Le ministre de la Défense, Hassan Haji, a indiqué dimanche 4 avril que l'Armée nationale somalienne (ANS) avait tué plus de 115 combattants et en avait capturé 15 autres lors de l'attaque de samedi 3 avril.

M. Haji, qui s'est rendu à l'hôpital de Mogadiscio où se font soigner les soldats qui ont été blessés dans les attaques terroristes contre des bases militaires de la région de la Basse-Shabelle, a salué les forces de l'ANS pour leur bravoure et leurs sacrifices, affirmant que leur intervention rapide pour repousser ces attaques avait sauvé de nombreuses vies.

L'incident de samedi 3 avril est survenu alors que l'armée somalienne procède à de multiples opérations contre les extrémistes d'Al-Shebab dans les régions du sud du pays, où les combattants contrôlent de larges zones rurales, lancent des embuscades et disposent des mines terrestres.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’art au cœur du développement urbain de Hanoi

La plage de Dâm Trâu (Côn Dao) parmi les plus belles du monde La plage de Dâm Trâu (Côn Dao, Bà Ria - Vung Tàu) a reçu beaucoup d'attention pour son emplacement particulier et ses paysages naturels.