25/11/2021 15:52
>>Des milliers de personnes dans la rue pour dire "stop" aux violences sexistes
>>Un forum mondial pour l'égalité femmes - hommes

La violence basée sur le genre est "une crise mondiale", a estimé mercredi 24 novembre la cheffe d'ONU Femmes, Sima Bahous, lors d'un événement virtuel organisé à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, commémorée chaque année le 25 novembre. "Dans nos propres quartiers, des femmes et des filles vivent en danger. Dans le monde entier, les conflits, les catastrophes naturelles liées au climat, l'insécurité alimentaire et les violations des droits de l'Homme exacerbent la violence contre les femmes", a-t-elle déclaré. Selon ONU Femmes, plus de 70% des femmes ont été victimes de violence liée au sexe dans des situations de crise. En outre, le COVID-19 a déclenché une "pandémie de l'ombre" qui permet une violence invisible. Mme Bahous a signalé l'augmentation des signalements aux lignes d'assistance téléphonique pour la violence contre les femmes et les filles partout dans le monde. Malgré cela, Mme Bahous estime qu'il y a de l'espoir et que de nouvelles opportunités s'ouvrent.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Visite de la région septentrionale du Centre La caractéristique de la région septentrionale du Centre est d'abriter un ensemble de patrimoines mondiaux, de sites historiques et de zones touristiques littorales et insulaires. En voici les destinations incontournables.