13/11/2018 15:53
L'ONU a appelé, dans un communiqué publié lundi 12 novembre, à une utilisation plus responsable des antibiotiques chez les humains, les animaux et dans le secteur de l'agriculture, y compris l'aquaculture et la production végétale, à l'occasion de la semaine mondiale de sensibilisation aux antibiotiques.
>>bioMérieux en première ligne dans la lutte contre les superbactéries

L'abus des antibiotiques causera la résistance aux médicaments.
Photo: AFP/VNA/CVN

L'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont annoncé le renforcement de leur partenariat tripartite en vue de lutter contre les antimicrobiens (RAM), en ralliant le Programme des Nations Unies pour l'environnement (ONU Environnement) à leurs efforts.

Le nouveau partenariat, appelé Tripartite Plus, a fait officiellement l'objet d'une annonce lundi 12 novembre lors du lancement de la semaine mondiale de sensibilisation aux antibiotiques (WAAW) en Asie et dans le Pacifique.

Kundhavi Kadiresan, sous-directrice générale de la FAO et représentante régionale pour l'Asie et le Pacifique, a salué la création du partenariat Tripartite Plus, en soulignant le rôle important joué par l'environnement dans la lutte contre la RAM, expliquant que tous les antibiotiques, qu'ils soient issus de procédés de fabrication ou se transmettant de l'animal vers l'humain, peuvent se retrouver dans le sol, l'eau et l'environnement, donnant aux microbes une nouvelle occasion de se renforcer.

Le terme antimicrobien est utilisé, dans le domaine pharmaceutique, pour décrire les médicaments utilisés pour prévenir et traiter les infections parasitaires, bactériennes, virales et fongiques.

La résistance aux antimicrobiens correspond à la capacité des bactéries de pouvoir survivre aux traitements réalisés avec des antibiotiques. Le terme RAM est généralement utilisé pour se référer aux microbes résistants aux médicaments. Le phénomène est naturel mais la mauvaise utilisation des antimicrobiens contribue à l'accélération des cas de RAM. 
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.