12/11/2020 14:36
Lors d’une vidéoconférence du Conseil de la sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU) sur la situation du Yémen tenue le 11 novembre, le Vietnam a exhorté la communauté internationale à respecter ses engagements financiers pour mettre en œuvre pleinement des activités humanitaires de l’ONU contre la famine au Yémen.
>>Vietnam/ONU : discussions sur la situation au Liban et en Somalie
>>Soutien du Vietnam à la souveraineté et à l’intégrité territoriale du Yémen

Vidéoconférence du Conseil de la sécurité de l’Organisation des Nations Unies sur la situation du Yémen, le 11 novembre. Photo : VNA/CVN

L’ambassadeur Dang Dinh Quy, chef de la Mission permanente du Vietnam auprès de l’ONU, s’est dit préoccupé par le fait que la situation au Yémen n'ait pas progressé ces derniers mois. Il a appelé les parties concernés à respecter l’appel au cessez-le-feu lancé par le Secrétaire général de l’ONU et son envoyé spécial, à mettre fin rapidement aux actions hostiles et à reprendre les négociations sur la Déclaration commune sur le cessez-le-feu national.

L'ambassadeur vietnamien a incité les parties à appliquer strictement les accords de Stockholm et de Riyad, tout en soulignant la nécessité de prendre des mesures visant à protéger les enfants et prévenir une crise pour les générations futures du Yémen.

Lors de la réunion, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU sur Yémen, Martin Griffiths, le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, Mark Lowcock, le directeur exécutif du Programme alimentaire mondial, David Beasley, ont informé de la situation au Yémen.

Ils ont exprimé leur préoccupation devant la situation au pays, en particulier le risque de mourir de faim auquel les Yéménites sont confronté. Le taux de malnutrition aiguë dans le sud du Yémen a connu une augmentation de près de 10 %, dont le taux chez les enfants de moins de cinq ans en hausse de 15 % en 2020.

En outre, 20 millions de Yéménites sont confrontés à l'insécurité alimentaire. La situation économique continue de s'aggraver tandis que les prix des biens essentiels ont connu une hausse jamais vue et la monnaie locale s'est dépréciée de 25%. La deuxième vague de l'épidémie du COVID-19 a également le risque de causer de graves impacts sur Yémen.

Les rapporteurs ont exhorté les parties à s'acquitter de leurs obligations de protéger les civils, de respecter le cessez-le-feu et de mettre en œuvre sérieusement les accords de Stockholm et de Riyad. Les pays membres du Conseil de sécurité de l'ONU ont appelé la communauté internationale et les donateurs à prendre des mesures pour aider le peuple yéménite à lutter contre la famine, en particulier la malnutrition infantile.


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Conférence nationale du tourisme à Quang Nam La conférence nationale du tourisme 2020, placée sous le thème "Coopération, action et développement", a eu lieu le 28 novembre dans la province de Quang Nam (Centre).