20/11/2021 20:45
Située aux portes du delta du Mékong, Long An possède de nombreux atouts pour déveloper son tourisme. Elle cherche à multiplier ses produits touristiques grâce à ses remarquables particularités. Un plan approprié permettra de relancer ce pôle économique important de cette province du Sud-Ouest.
>>Plantation de 7.000 arbres à la Réserve de zones humides de Lang Sen, à Long An
>>La zone humide de Lang Sen, 7e site Ramsar du Vietnam

La Réserve de zones humides Láng Sen est un site attrayant pour les touristes à Long An (Sud).

Pour les activités touristiques, afin de créer leur propre attractivité, le premier point crucial est toujours l'offre des produits qui doivent être spécifiques, uniques et innovants en permanence. C'est tout à fait nécessaire pour attirer les visiteurs et établir progressivement une marque. Avec divers écosystèmes inondés et des zones de production agricole de haute technologie, les filières fluviales Vàm Co Dông et Vàm Co Tây doivent perfectionner leurs produits touristiques sur la base des ressources géographiques, contribuant à la création et à l'affirmation de la marque touristique de la localité.

Produits compétitifs

À ce propos, le président du Comité populaire de Long An, Nguyên Van Ut, a déclaré que l'une des solutions importantes consistait à respecter le plan global provincial de développement du tourisme avec vision vers 2030, en exploitant efficacement les avantages comparatifs de la localité, notamment ses ressources naturelles, pour développer un système de produits touristiques attractifs, compétitifs et adaptés aux besoins.

Afin d'élaborer une marque touristique, Long An détermine les valeurs culturelles en fonction des éléments autochtones et des lieux de divertissement. Parallèlement, elle perfectionne les mécanismes et politiques appropriés pour que les entreprises touristiques et les agences de voyages investissent dans de nombreux produits et une variété de programmes touristiques.

Le directeur du Service provincial de la culture, des sports et du tourisme, Nguyên Anh Dung, a indiqué que les produits écotouristiques de la région de Dông Thap Muoi étaient considérés comme l'un des points forts du tourisme de Long An.

Spécialités de la région de Dông Tháp Muoi (Plaine des joncs).

Réserve de zones humides Láng Sen

Il s’agit de la Réserve de zones humides de Láng Sen en tant que 7site Ramsar du Vietnam, qui se situe dans les communes de Vinh Dai, Vinh Loi et Vinh Châu A du district de Tân Hung et qui conserve encore de nombreuses caractéristiques naturelles et intactes.

Couvrant plus de 5.000 ha, Láng Sen est un modèle typique en miniature de l’écologie de Dông Tháp Muoi (Plaine des joncs) qui possède une riche diversité d’écosystèmes et d’espèces. Elle constitue l'habitat de 156 espèces de flore et de 149 espèces de faune sauvages, dont 24 figurant dans le Livre Rouge du Vietnam et celui du monde. En particulier, la Réserve abrite un îlot de 1.500 ha entouré par la rivière Vàm Co Tây.

Avec un écosystème varié, Láng Sen est considérée comme un site particulier au milieu de la Plaine des joncs. Il conditionne en partie le climat et l'atmosphère de Long An et des provinces voisines pendant la saison sèche. Il possède de riches potentiels pour devenir une destination écologique attractive pour les touristes comme pour les scientifiques.

Multiples atouts

La zone écotouristique du village flottant de Tân Lâp, dans la commune de Tân Lâp, district de Môc Hoá, avec ses charmants paysages de rivière, ses lotus et nénuphars, sa forêt de Melaleuca, ses spécialités gastronomiques, est devenue une destination de villégiature qui laisse de nombreuses impressions chez les visiteurs.

La zone touristique Cánh đồng bất tận (Le champs à l'infini), gérée par le Centre de recherche, de conservation et de développement des herbes médicinales de Dông Tháp Muoi, dans le district de Môc Hoá, offre aux visiteurs une sensation de détente et de confort, avec une expérience combinant des soins de santé dans un espace frais et pur avec le parfum de la seule forêt primitive de Melaleuca au Vietnam.

Selon le directeur de ce centre, Bùi Dac Thang, chaque voyageur qui vient ici reçoit une source supplémentaire d'énergie positive et de santé grâce à une combinaison d'activités telles que visites touristiques, participation à la transformation pharmaceutique, dégustation de mets et de boissons préparés avec les riches ressources médicinales de la région de Dông Tháp Muoi. Ce site est prêt à accueillir à nouveau des clients une fois l'épidémie de COVID-19 contrôlée.

Outre les produits écotouristiques et la visite des sites historiques et culturels, les villages artisanaux sont aussi un ensemble de produits aux multiples atouts du tourisme de Long An qui compte 121 vestiges historiques et culturels, dont 21 monuments nationaux, notamment le site historique national Vàm Nhut Tao dans la commune d'An Nhut Tân du district de Tân Tru. Les villages d'artisanat de bánh tráng de Nhon Hoà (ville de Tân An), de gâteaux traditionnels de Long Huu Tây et Long Huu Dông (district de Cân Duoc), de tissage de nattes d’An Nhât Tân (district de Tân Tru)... sont inclus dans plusieurs circuits touristiques.

Créer de la valeur ajoutée

Restauration des canaux régionaux pour développer le tourisme.

Ce qui est important pour le tourisme du Sud-Ouest, c’est de créer de plus en plus de valeur ajoutée sur chaque produit, afin que les visiteurs aient plus de sensations et fassent de nouvelles découvertes avec des séjours de plus en plus longs.

D'après un représentant du ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme, ces dernières années, le tourisme de Long An a continué à bénéficier d’investissements. En effet, l'image du territoire et des habitants locaux est plus connue, le nombre de voyageurs augmente, la qualité des services aux sites et attractions touristiques s'améliore de plus en plus. Cependant,  de nombreuses potentialités ne sont pas encore assez exploitées.

En raison de l'épidémie de COVID-19, au cours des dix premiers mois de 2021, les visiteurs à Long An n'étaient que 290.000, en baisse de 40% par rapport à la même période de l'an dernier.

Environ 420.000 touristes prévus en 2022

La province envisage d'accueillir en 2022 environ 420.000 touristes, dont 2.000 étrangers. Pour atteindre cet objectif, l'une des solutions est de mettre en valeur des produits distincts, de développer davantage de services pour augmenter l'attractivité de la région.

Selon Bùi Dac Thang, directeur du Centre de recherche, de conservation et de développement des plantes médicinales de Dông Thap Muoi, avec ses employés-pharmaciens, son établissement se concentre sur une meilleure présentation  afin d’aider les visiteurs à comprendre les valeurs des plantes médicinales de cette région.

Aux yeux de nombreux experts en tourisme, avec une diversité de ressources touristiques pouvant créer de la valeur ajoutée pour les produits, il faut plus de connectivité entre les destinations et le développement des services d'habitat et de restauration. En particulier, il est nécessaire de restaurer le trafic fluvial sur les voies navigables reliant Hô Chi Minh-Ville au district de Cân Duoc, fréquentées autrefois par les commerçants de Saigon - Cho Lon. En outre, les établissements vendant des spécialités doivent investir davantage pour mettre en évidence leurs différences et attirer les touristes.
 
Texte et photos : Quang Châu/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le concours "Jeunes Reporters Francophones 2021" couronné de succès

Expérience de voyage en ligne, une nouvelle orientation pour le tourisme de Hà Giang Face aux impacts négatifs de l'épidémie de COVID-19, la province septentrionale de Hà Giang profite des plateformes numériques pour promouvoir son secteur touristique.