24/08/2019 18:03
Le district de Cân Giuôc de la province méridionale de Long An vise à restructurer son agriculture afin d'améliorer sa valeur ajoutée à travers son programme d’élargissement de la production maraîchère sûre.
>>La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme
>>Hà Giang mise sur le maraîchage bio et l’apiculture
>>Apllication des TIC dans la production maraîchère

Le district de Cân Giuôc fait partie des principales localités de la province de Long An (Sud) en matière de production maraîchère.
Photo: Lê Sen/VNA/CVN

Selon le rapport du Service de l'agriculture et du développement rural de Long An, à l’heure actuelle, le district de Cân Giuôc fait partie des principales localités de la province en termes de production maraîchère. Possédant une superficie de plus de 3.200 ha sur un total de 13.000 ha de toute la province, il fournit chaque année quelque 60.000 tonnes de légumes et végétaux au marché. Néanmoins, afin de garantir le volume ainsi que la qualité des produits, Cân Giuôc devrait tisser des liens avec différents acteurs pour développer durablement sa culture maraîchère sûre tout en supprimant des barrières à la recherche de débouchés.

Lors du colloque intitulé "Élaboration de la marque des légumes de Cân Giuôc", organisé le 16 août par le Comité populaire du district de Cân Giuôc, en coopération avec le magazine Nông thôn Viêt (Ruralité vietnamienne), de nombreuses solutions ont été discutées en ce qui concerne la nécessité de l’application de hautes technologies dans la production maraîchère aux normes de bonnes pratiques agricoles vietnamiennes VietGAP et/ou mondiales GlobalGAP.

"Cân Giuôc compte quelque 745 ha de terre destinée à la production maraîchère hi-tech en plus de 584 ha de culture bio et de 42 ha de production sous serre", a informé Nguyên Thanh Truyên, directeur du Service provincial de l’agriculture et du développement rural.

Selon lui, parmi six chaînes de ravitaillement des légumes et végétaux sûrs de la province, Cân Giuôc en représente deux. Pourtant, les prix de ces produits ne correspondent pas aux coûts d’investissement et la consommation n’est pas stable.

La semi-transformation
et la qualité recommandées


Le district de Cân Giuôc fournit chaque année quelque 60.000 tonnes de légumes et végétaux au marché.
Photo: Truong Giang/CVN

Lors du colloque, une centaine de producteurs de légumes et végétaux du district ont recommandé de se focaliser plus sur l’élaboration de marques de leurs produits dont la mise en œuvre de l’étiquetage et de la semi-transformation sur place afin d’augmenter la valeur ajoutée de leurs produits.

Selon Pham Thi Ngoc Uyên, représentante du groupe Hung Phat, il y a cinq ans, chaque supermarché ne recevait qu’une trentaine de fournisseurs de légumes et végétaux sûrs. Aujourd’hui, ce nombre a été multiplié par trois.

"Pour le moment, Cân Giuôc dispose de vingt-cinq coopératives qui sont en activité dans la production et la commercialisation maraîchère et qui sont en lien avec des paysans pour la consommation. Par conséquent, le développement de la marque de légumes et de végétaux de Cân Giuôc est indispensable", a estimé Pham Thi Ngoc Uyên.

En conclusion, M. Truyên a affirmé que les forts intérêts que les entreprises, les experts ainsi que les organismes compétents portent aux efforts de développement durable de la production maraîchère sûre du district de Cân Giuôc contribuent à motiver fortement les producteurs locaux dans la mise en application de modèles de production sûre tout en accélérant le processus de valorisation des marques maraîchères de cette localité.

Truong Giang/CVN




 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

L’île aux aigrettes de Chi Lang Nam à Hai Duong Située sur le lac d’An Duong, district de Thanh Miên, province de Hai Duong, l’île aux aigrettes de Chi Lang Nam est un site écotouristique abritant des milliers d’oiseaux.