01/10/2018 08:58
La Grande-Bretagne maintiendra une présence militaire en Allemagne après le Brexit, malgré un redéploiement programmé des forces britanniques stationnées à l'étranger, a annoncé dimanche 30 septembre le ministre britannique de la Défense Gavin Williamson.
>>Brexit: à 48h du congrès des conservateurs, Johnson éreinte le plan de Theresa May
>>Réuni en congrès, le Labour poussé à sortir de l'ambiguïté sur le Brexit

Gavin Williamson, le ministre de la Défense britannique, lors du congrès des Conservateurs à Birmingham. Photo: EPA/VNA/CVN

Le ministère britannique de la Défense Gavin Williamson a indiqué qu'il maintiendrait 185 militaires et 60 employés civils en Allemagne une fois que toutes les autres unités l'auront quittée.

La Grande-Bretagne fait face à un manque de moyens et procède à une réduction des forces britanniques stationnées en Europe d'ici la fin de la période de transition du Brexit en 2020. "Nous ne fermerons pas nos installations en Allemagne", a déclaré Gavin Williamson au congrès annuel des conservateurs à Birmingham (centre de l'Angleterre). Au contraire, "nous les garderons ouvertes et y baserons des unités de l'armée", a-t-il assuré.

Le ministère de la Défense a également annoncé un plan d'investissement de 1 million de livres (1,1 million d'euros) en vue de constituer une nouvelle force de cybersécurité. Il a assuré que ce programme était "le premier de ce type dans un pays de l'Otan".

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam

Que vaut une visite guidée gratuite de Hanoï? Comment appréhender une ville avec une culture très différente lorsque l’on vient d’arriver? Hanoi Free Tour Guide vous donne la réponse.