09/10/2018 22:14
>>Thanh Hoa cherche à éliminer la transmission du VIH mère-enfant
>>VIH/Sida: des experts soulignent l'importance de la prévention combinée

La Malaisie est devenue le premier pays de la  Région Pacifique occidental de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à avoir été reconnue comme ayant  éliminé la transmission mère-enfant du VIH et de la syphilis, a fait savoir le 8 octobre l’OMS. "Grâce aux efforts déployés par la Malaisie  ces  dernières années, les parents peuvent désormais  faire en sorte  que leurs enfants  naissent sans VIH ni syphilis et  bénéficient  d’un bon départ dans la vie", s’est félicité le directeur régional de l’OMS pour le Pacifique occidental, le Docteur Shin Young-soo. "La transmission mère-enfant de ces maladies n’aurait pu être éliminée sans la détermination ferme de la Malaisie à assurer un accès à des services de santé abordables et de qualité pour toutes les femmes, tous les enfants et toutes les familles", a-t-il  souligné. Le directeur  général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a remis un certificat d’élimination au ministre malaisien de la  Santé, le Docteur Dzulkefly Ahmad, à l’occasion  de  la session du Comité régional de l’OMS pour le Pacifique occidental, qui s’est ouverte le 8 octobre à Manille (Philippines). La  Malaisie est l’un des  premiers pays au monde à avoir adopté une politique nationale de prévention de la transmission  mère - enfant du VIH et de la syphilis dans les services de santé de la mère et de l’enfant. Elle a commencé à assurer le dépistage  prénatal du VIH en 1997.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’enseignement de français aux écoles supérieures au Vietnam