08/05/2021 17:05
>>Coronavirus : le point sur la pandémie
>>Coronavirus : le point sur la pandémie dans le monde

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a validé vendredi 7 mai un vaccin mis au point par la société chinoise Sinopharm pour une utilisation d'urgence contre le COVID-19. "L'OMS a inscrit sur la liste des utilisations d'urgence le vaccin de Sinopharm Beijing contre le COVID-19, ce qui en fait le sixième vaccin à recevoir la validation de l'OMS pour sa sécurité, son efficacité et sa qualité", a déclaré le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d'un point de presse. "Cela élargit la liste des vaccins que l'initiative COVAX a combinés, et donne aux pays la confiance nécessaire pour accélérer leur propre approbation réglementaire", a-t-il ajouté. "L'ajout de ce vaccin a le potentiel d'accélérer rapidement l'accès aux vaccins contre le COVID-19 pour les pays qui cherchent à protéger les agents de santé et les populations à risque", a déclaré pour sa part Mariângela Simão, sous-directrice générale de l'OMS pour l'accès aux produits de santé. Un groupe consultatif d'experts de l'OMS a précisé dans un communiqué que le vaccin Sinopharm est recommandé pour les adultes de 18 ans et plus, tout en suivant un calendrier de deux doses espacées de trois à quatre semaines. L'efficacité du vaccin pour la maladie symptomatique et hospitalisée a été estimée à 79%, tous groupes d'âge confondus. La liste d'utilisation d'urgence de l'OMS est une condition préalable à l'approvisionnement en vaccins de l'initiative COVAX. Elle permet également aux pays d'accélérer leur propre approbation réglementaire pour importer et administrer les vaccins contre le COVID-19. 

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le tourisme de Hanoï s’efforce de surmonter les difficultés L’apparition de la quatrième vague d'infections par le coronavirus a gravement touché le tourisme. Les agences de voyage de Hanoï ont consenti de gros efforts afin de minimiser les dégâts ainsi que de préparer des scénarios de relance.