26/05/2020 15:28
>>Pas d'efficacité probante de l'hydroxychloroquine sur les malades
>>Une étude préliminaire peu probante sur l'hydroxychloroquine aux États-Unis

Par mesure de sécurité, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué avoir suspendu "temporairement" les essais cliniques menés avec l'hydroxychloroquine sur des patients contaminés par le COVID-19, a annoncé lundi 25 mai le directeur général de l'agence onusienne. "Le comité directeur a suspendu provisoirement l'utilisation de l'hydroxychloroquine dans le cadre de l'essai de Solidarité", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus. Pendant ce temps, les données de sécurité seront examinées par le Comité de surveillance et de suivi des données. Cette décision fait suite à la publication d'une étude parue vendredi dernier 22 mai dans la revue médicale The Lancet, jugeant inefficace, voire dangereux, le recours à la chloroquine et à l'hydroxychloroquine pour lutter contre le COVID-19. Le chef de l'OMS a cependant rappelé que ces médicaments sont acceptés comme "généralement sûrs" dans le cadre d'une utilisation chez les patients atteints de maladies auto-immunes ou de malaria. L'OMS avait lancé il y a plus de deux mois l'essai de Solidarité afin d'évaluer la sécurité et l'efficacité de médicaments contre le COVID-19. Plus de 400 hôpitaux dans 35 pays et près de 3.500 patients y ont participé.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Randonnée dans les sources thermales au Vietnam Les sources d’eau thermale minérale naturelle procurent de véritables moments de détente, et permettent souvent de découvrir des paysages qui sortent des sentiers battus. Voici les sites parmi les plus connus au Vietnam.