05/08/2021 17:03
Le Dr Kidong Park, représentant en chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au Vietnam, a affirmé que l'OMS était prête à accompagner le gouvernement vietnamien dans la lutte contre l'épidémie ainsi que dans la formation professionnelle et l'application des mesures de prévention des infections pour le personnel de santé.

>>L’OMS salue les mesures énergiques anti-COVID-19 du Vietnam
>>OMS : le Vietnam sur la bonne voie dans la gestion des épidémies actuelles
>>L'OMS apprécie la lutte contre la tuberculose au Vietnam
 

Le Dr Kidong Park, représentant en chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au Vietnam.
Photo : VNA/CVN


Lors d'une séance de travail mardi 3 août avec le ministre vietnamien de la Santé, Nguyên Thanh Long, sur la propagation de l'épidémie de COVID-19 en raison du variant Delta dans de nombreux pays dont le Vietnam, le représentant en chef de l'OMS au Vietnam, Kidong Park, a exprimé sa conviction que le Vietnam pourrait surmonter la pandémie avec la participation de tout le système politique et de tout le peuple.

Il 
a déclaré que la forte capacité infectieuse et la vitesse de propagation du variant Delta ont causé beaucoup de difficultés pour la prévention de l’épidémie, mais le Vietnam est "sur la bonne voie" grâce à nombreuses mesures pour faire face à la situation actuelle. 

En réponse à cette épidémie, le Vietnam a appliqué des mesures drastiques et plus fortes que les vagues épidémiques précédentes, notamment un confinement strict dans de nombreuses villes et provinces. Certaines provinces du Sud appliquent également l'interdiction de sortir pendant certaines périodes.


Le Dr Kidong-Park a hautement apprécié le fait que le ministère de la Santé ait établi d'urgence des centres de soins et de traitement intensifs (USI) à Hô Chi Minh-Ville et dans les provinces du Sud avec la participation d'experts de premier plan du pays pour traiter les patients graves afin de minimiser le taux de mortalité.

Actuellement, Hô Chi Minh-Ville compte cinq centres de soins intensifs avec  2.700 lits.

Concernant les vaccins, Kidong Park a souligné que tous les vaccins anti-COVID-19 approuvés par l'OMS étaient sûrs et efficaces. L'OMS est prête à soutenir le ministère de la Santé dans la production des vaccins dans le pays par le biais de l'Autorité nationale de réglementation des vaccins (NRA), a-t-il annoncé.

Le Vietnam est l'un des 39 pays certifiés par l'OMS pour répondre à cette norme, a déclaré Kidong Park.

Le Vietnam s'efforce d'accéder à toutes les fournitures de vaccins afin de pouvoir vacciner sa population le plus rapidement possible tout en accélérant le rythme de vaccination. Cependant, l'approvisionnement en vaccins reste un énorme défi.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm