20/05/2015 11:14
Les avancées obtenues par le Vietnam dans le renouvellement de son réseau sanitaire ont été vivement appréciées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) lors de sa 68e session qui a commencé le 18 mai à Genève.
Une délégation vietnamienne conduite par la ministre de la Santé Nguyên Thi Kim Tiên participe à cette session qui se poursuit jusqu'au 26 mai. L'ambassadeur Nguyên Trung Thanh, chef de la délégation vietnamienne auprès de l'ONU et d'autres organisations internationales à Genève, et des représentants du Département de la coopération internationale et du Département de la Santé préventive..., prennent part également aux activités de la délégation.

Actuellement, le Vietnam a un taux de 7,5 médecins pour 10.000 habitants.
Photo : Duong Ngoc/VNA/CVN

Dans son allocution prononcée lors cette session, la ministre Nguyên Thi Kim Tiên a souligné qu'avec une population de plus de 90 millions de personnes, et à peine entré dans les pays de revenu moyen inférieur, le Vietnam a atteint des indices de santé supérieurs à ceux de certains pays du même groupe comme pour l'espérance de vie moyenne, le taux de malnutrition chez les enfants, le taux de mortalité chez la mère et l'enfant... Il parvient de plus en plus à édifier un réseau de soins sanitaires durable dans lequel la santé générale et la santé spéciale se sont développées de manière homogène.

Davantage d'investissements sont continuellement réalisés dans le développement du réseau sanitaire de base. Ainsi, à ce jour, 100 % des communes possèdent un poste médico-sanitaire, et 60 % d'entre eux, un ou plusieurs médecins. Le pays s'efforce d'atteindre un taux de couverture par l'assurance-santé de 75% de la population vers la fin de 2015, et de 80% en 2020.

Un taux de 7,5 médecins pour 10.000 habitants

Ces derniers temps, le Vietnam a mis en œuvre des politiques pour le renouvellement durable de son réseau sanitaire. Le gouvernement a investi dans la construction de cinq hôpitaux modernes dans des grandes villes et de plus de 800 de l'échelon du district. Le personnel sanitaire, notamment les ressources humaines qualifiées, s'est développé parallèlement à l'application des innovations scientifiques et technologiques.

Actuellement, le Vietnam a un taux de 7,5 médecins pour 10.000 habitants. Parallèlement à l'augmentation du nombre de médecins, il se concentre dans l'amélioration de la qualité de son personnel sanitaire, notamment des médecins.

Lors d'une interview accordée au correspondant de l'Agence vietnamienne d'Information à Genève, Nguyên Thi Kim Tiên a annoncé que l'OMS avait vivement apprécié le réseau national de gestion des vaccins qui, internationalement reconnu, est l'un des succès remarquables du Vietnam. Avec cette reconnaissance, des vaccins et des produits biologiques fabriqués au Vietnam seront présents sur le marché mondial, lesquels répondent aux normes sanitaitres internationales.

Selon la ministre, l'OMS pour le Pacifique occidental s'est également félicité des progrès notables du Vietnam dans la prévention en matière de santé publique en situation d'urgence et de sa participation au réseau de sécurité sanitaire globale. Le ministère de la Santé a collaboré avec le Centre de prévention et de contrôle des maladies des États-Unis pour mettre en œuvre le projet de "Renforcement des capacités dans la réalisation de la Sécurité sanitaire globale au Vietnam".

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.