27/07/2020 23:10
La détection récente de nouvelles infections locales de COVID-19 a prouvé l’efficacité du système de surveillance des maladies transmissibles du Vietnam, selon le chef de représentation de l’OMS dans le pays, Kidong Park.
>>Onze nouveaux cas de COVID-19 confirmés à Da Nang le 27 juillet au soir
>>Chercher des solutions pour freiner la propagation du COVID-19

Avec un bon système de surveillance, il ne sera pas surprenant que davantage de cas de transmission communautaire soient enregistrés dans le temps à venir, a-t-il déclaré lors d'une réunion le 27 juillet entre le Comité de pilotage national sur la prévention et la lutte contre le COVID-19 et les organisations internationales à Hanoi. Il a fait l'éloge du système vietnamien de prévention et de lutte contre le COVID-19, qui a rapidement mis en quarantaine, surveillé et retracé les cas confirmés, suggérant l'application de la distanciation sociale, des mesures de santé publique et la restriction des rassemblements de masse pendant une longue période.

Le chef de représentation de l’OMS dans le pays, Kidong Park a exprimé sa confiance dans les plans de réponse du Vietnam en cas d’augmentation de la transmission. Photo : VNA/CVN

Kidong Park a également apprécié la transparence et l'opportunité du comité de pilotage national et du système de la santé du Vietnam dans le partage des informations, qui ont construit et renforcé la confiance des habitants dans la lutte contre le COVID-19. Le représentant de l'OMS a également déclaré qu'il respectait la décision de rapatrier les citoyens vietnamiens des régions touchées par la pandémie, y compris un vol pour ramener chez eux 200 citoyens de Guinée équatoriale, dont environ 120 positifs pour le coronavirus SARS-CoV-2 et un autre avec plus de 100 cas d’infections d'Ouzbékistan, ajoutant que cette décision démontre la politique humanitaire et l'attention opportune du gouvernement vietnamien.

Le nombre d’infections pourrait augmenter dans les temps à venir, mais cela n’affectera pas les réalisations antérieures du pays en matière de prévention et de contrôle de la pandémie, selon lui. Il a également exprimé sa confiance dans les plans de réponse du Vietnam en cas d’augmentation de la transmission, affirmant que l’OMS continuera à se tenir aux côtés du pays pour faire face aux défis causés par cette pandémie.

Lors de la réunion, d'autres organisations internationales ont espéré que le Vietnam continuerait à partager des informations sur les mutations du SRAS-CoV-2, l'utilisation de kits de test et ses schémas thérapeutiques. Appréciant leur soutien à la lutte contre les coronavirus, le vice-Premier ministre Vu Duc Dam, chef du comité national de pilotage, a appelé les organisations internationales à continuer d'aider le pays dans la production de kits de test et de vaccins et la mise à jour des mutations génétiques et de nouvelles souches du virus. Il a souligné que le Vietnam continuera à travailler en étroite collaboration avec l'OMS et d'autres organisations internationales dans la lutte contre le COVID-19.

Le nombre de cas de COVID-19 au Vietnam s'élève désormais à 431, dont 11 nouveaux cas infectés localement signalés le 27 juillet au soir. Un patient confirmé dans la ville centrale de Da Nang le 25 juillet était la première infection locale du coronavirus après 99 jours consécutifs sans transmission communautaire dans le pays.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam

L'île de Phu Quôc développe une agriculture écologique liée au tourisme Le district insulaire de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), est déterminé à développer un modèle de production agricole écologique associé aux services et au tourisme afin de créer plus de produits touristiques d'ici 2025 et à l'horizon 2030.