21/04/2020 16:29
>>La communauté internationale doit soutenir les efforts de l'OMS contre le COVID-19
>>L'ONU promet de vaincre la pandémie et rebâtir un monde plus juste

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a salué lundi 20 avril certaines avancées notées dans le combat contre le nouveau coronavirus, notamment le développement et la validation accélérés de tests de détection des anticorps du COVID-19, tout en signalant que seul un pourcentage relativement faible de la population pourrait avoir été infecté. "Nous nous félicitons de l'accélération du développement et de la validation des tests de détection des anticorps COVID-19, qui nous aident à comprendre l'étendue de l'infection dans la population", a déclaré le directeur général de l'OMS, Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, au cours d'une conférence virtuelle. Les premières données de certaines de ces études suggèrent qu'un pourcentage relativement faible de la population pourrait avoir été infecté, même dans les zones fortement touchées - pas plus de 2 à 3%. Si les tests de détection des anticorps sont importants pour savoir qui a été infecté, les tests qui permettent de détecter le virus sont un outil essentiel pour la recherche active de cas, le diagnostic, l'isolement et le traitement, a indiqué l'OMS. L'agence onusienne indique apporter un soutien technique, scientifique et solidaire aux essais pour "le déploiement d'enquêtes séro-épidémiologiques dans le monde entier". En attendant, l'une des priorités de l'OMS est de travailler avec ses partenaires "pour accroître la production et la distribution équitable de diagnostics aux pays qui en ont le plus besoin", selon un communiqué de presse de l'OMS.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Le Vietnam figure parmi les pays les plus sympathiques au monde InterNations, réseau mondial pour les personnes résidant à l'étranger, vient de sélectionner les pays les plus sympathiques au monde, dont le Vietnam.