14/08/2020 13:25
Ne pas craindre une transmission par la nourriture : l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est voulue rassurante jeudi 13 août après que la Chine a annoncé avoir découvert le coronavirus à l'origine de la maladie COVID-19 sur des aliments importés.
>>Le cap des 750.000 morts dans le monde franchi, l'inquiétude persiste
>>Le Vietnam appelle à la coopération dans la lutte anticoronavirus

La viande de poulet congelée dans un supermarché à Rio de Janeiro, au Brésil.
Photo : AFP/VNA/CVN

"Nous ne pensons pas que le coronavirus puisse être transmis par les aliments... Si nous avons bien compris, la Chine cherche le virus sur les emballages, en a testé des centaines de milliers et en a trouvé très peu, moins d'une dizaine positifs", a expliqué la scientifique Maria Van Kerkhove.

Toutefois, "nous savons qu'il peut rester sur les surfaces quelques temps" et "nous avons donné des consignes, avec la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, ndlr), sur la manutention alimentaire et le travail" dans le secteur alimentaire pour que les travailleurs soient en sécurité dans leur environnement de travail, a ajouté la responsable de l'unité des maladies émergentes à l'OMS.

"Les gens ne devraient pas avoir peur de la nourriture, ni des emballages alimentaires ou de la chaîne alimentaire", a renchéri Michael Ryan, directeur des situations d'urgence sanitaire à l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

"Notre alimentation, en ce qui concerne le COVID, est sûre" ; "il n'y a aucune donnée probante que les aliments ou les chaînes alimentaires participent à la transmission du virus", a-t-il dit en rappelant les précautions d'usage ("se laver les mains", "cuire les aliments").

"Il ne faut pas "gonfler ce type d'information", a-t-il encore plaidé. "Les gens ont déjà assez peur de la pandémie".

Les autorités chinoises ont annoncé jeudi 13 août avoir trouvé une trace de virus, lors d'un contrôle de routine, sur des échantillons d'ailes de poulet congelées prélevés mardi 11 août mais aussi sur des emballages de crevettes en provenance d'Équateur.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Banh cuôn au fruit de dragon – un plat irrésistible à déguster

Le 2e programme de promotion du tourisme : l’accent mis sur la sécurité Une conférence co-organisée par l’Administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV), le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme et le journal en ligne VnExpress à Hanoi le 24 septembre s’est focalisée sur le thème "Stimuler la demande touristique – Expérimenter un Vietnam sûr et attrayant".