30/05/2020 22:28

"Les outils de prévention, de détection et de traitement du COVID-19 sont des biens publics mondiaux qui doivent être accessibles à tous", a déclaré vendredi 29 mai le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) lors d'une conférence de presse. Afin que tous puissent bénéficier de ces outils, le chef de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a annoncé le lancement de C-TAP, ou Pool d'accès aux technologies COVID-19. Cette initiative proposée par le Costa Rica doit aider à atteindre l'objectif de l'ACT Accelerator, soit "l'accès équitable aux vaccins contre le nouveau coronavirus". Le chef de l'OMS a invité les entreprises et gouvernements qui développent un vaccin à en partager les droits à l'initiative C-TAP, qui accordera ensuite des sous-licences aux fabricants de génériques. "Nous reconnaissons l'importance des brevets pour l'innovation, mais c'est une période où les gens doivent avoir la priorité", a-t-il poursuivi. Les objectifs de l'initiative C-TAP sont la divulgation publique de la recherche sur le séquençage des gènes et de tous les résultats des essais cliniques, a expliqué le chef de l'OMS. Les gouvernements sont en outre invités à encourager les entreprises pharmaceutiques à inclure des clauses sur la "distribution et la publication équitable" des données d'essais cliniques. Enfin, l'initiative C-TAP, qui est volontaire, doit permettre l'octroi de licences pour les traitements et les vaccins aux petits et grands producteurs ainsi que la promotion de "modèles d'innovation ouverts" et de transferts de technologie, afin d'augmenter les capacités de fabrication de traitements à l'échelle locale.
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité de la course de chevaux de Bac Hà à Lào Cai

Reuters salue la reprise rapide du tourisme vietnamien Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande ont rapidement repoussé le COVID-19. Alors que les indicateurs touristiques du Vietnam augmentent, la situation du tourisme en Nouvelle-Zélande reste sombre, selon Reuters.