14/07/2020 15:20
Le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, a appelé les gouvernements du monde à déployer une stratégie globale visant à supprimer la transmission du COVID-19, lors d'une conférence de presse virtuelle organisée lundi 13 juillet depuis Genève.
>>Coronavirus : le point sur la pandémie
>>Coronavirus : explosion du nombre des cas, une inversion "encore" possible

Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, s'adresse à la session d'ouverture de la 73e Assemblée mondiale de la santé à Genève le 13 juillet. Photo : OMS/CVN
"Si les gouvernements ne communiquent pas clairement avec leurs citoyens et ne déploient pas une stratégie globale visant à supprimer la transmission et à sauver des vies, si l'essentiel n'est pas suivi, la seule façon dont cette pandémie va évoluer, c'est qu'elle va s'aggraver de plus en plus", a averti le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus.

"Permettez-moi d'être franc : trop de pays vont dans la mauvaise direction. Le COVID-19 reste l'ennemi public numéro un, mais les actions de nombreux gouvernements et de nombreuses personnes ne reflètent pas cela", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus. "Chaque dirigeant, chaque gouvernement et chaque personne peut faire sa part pour briser les chaînes de transmission du COVID-19 [...] Je ne dis pas que c'est facile; ce n'est clairement pas le cas. Je sais que de nombreux dirigeants travaillent dans des circonstances difficiles", a-t-il.

"Bien que le nombre de décès quotidiens reste relativement stable, il y a beaucoup de raisons de s'inquiéter [...] Nous espérons tous qu'il y aura un vaccin efficace, mais nous devons nous concentrer sur l'utilisation des outils dont nous disposons maintenant pour supprimer la transmission et sauver des vies", a-t-il recommandé.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une expérience inoubliable pour les étudiants francophones au Vietnam