29/07/2018 17:19
>>Hépatite C : des spécialistes réclament un dépistage généralisé
>>Hépatite B : 300 millions de malades dont 95% pas ou mal traités

Moins d'une personne atteinte d'hépatite sur 10 connaît son statut, tandis que moins de 10% de ceux qui connaissent leur statut reçoivent un traitement approprié, a averti l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à l'occasion de la Journée mondiale contre l'hépatite le 28 juillet. Selon l'OMS, les hépatites virales B et C sont de graves problèmes de santé qui touchent 325 millions de personnes dans le monde. Elles comptent parmi les causes premières du cancer du foie, qui entraîne 1,34 million de décès chaque année. Pourtant, les hépatites B et C sont des infections chroniques qui peuvent rester asymptomatiques pendant de longues périodes Un dépistage rapides des hépatites virales B et C pourraient sauver des vies, a souligné l'agence onusienne. Au moins 60% des cas de cancer du foie sont dus à un dépistage et un traitement tardifs de ces affections. La faible couverture du dépistage et des traitements est la principale lacune à combler pour atteindre les objectifs mondiaux d'élimination d'ici à 2030. L'OMS incite les diverses manifestations et les activités organisées à l'occasion de la Journée à poursuivre les objectifs suivants aux plans mondial, régional ou national: développer les services de prévention, de dépistage, de traitement et de soins de l'hépatite, en mettant l'accent sur les recommandations de l'OMS; présenter les meilleures pratiques et promouvoir la couverture universelle des services de santé; améliorer les partenariats et le financement dans la lutte contre l'hépatite virale.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.