01/10/2016 15:13
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé vendredi 30 septembre aux pays de la région d'Asie du Sud-Est de renforcer des mesures contre le virus Zika après que la Thaïlande a confirmé deux cas de microcéphalie, une maladie associée à ce virus.
>>Le Vietnam se prépare à combattre le virus Zika
>>Les Philippines confirment trois nouveaux cas de virus Zika
>>L'évolution complexe de l'épidémie due au virus Zika en Asie du Sud-Est

L'inquiétude au sujet du virus Zika est désormais mondiale.
Photo : Hô Câu/VNA/CVN

"L'infection par le virus Zika est une menace sérieuse pour la santé d'une femme enceinte et de son enfant à naître. Les pays de la région doivent continuer à renforcer les mesures destinées à prévenir, détecter et répondre à la transmission du virus Zika", a déclaré la directrice régionale de l'OMS pour l'Asie du sud-est, Dr Poonam Khetrapal Singh, dans un communiqué de presse.

La Thaïlande a confirmé deux cas de microcéphalie, qui, avec d'autres troubles neurologiques, peut se produire quand un nouveau-né a été exposé au virus Zika dans l'utérus.

La présence du virus Zika en Asie du Sud-Est a été documentée au cours des dernières années, y compris en Thaïlande, en Indonésie, aux Maldives et au Bangladesh, a indiqué l'OMS.

Depuis qu'une urgence de santé publique de portée internationale a été déclarée en février, les pays de la région a renforcé leur surveillance du virus Zika.

Tous les pays ont maintenant les moyens d'effectuer des tests concernant le virus Zika et d'identifier les cas de microcéphalie, selon l'OMS. L'organisation sanitaire a aussi exhorté les familles et les communautés à s'impliquer dans la lutte contre les moustiques, qui est essentiel pour diminuer la transmission du virus Zika et d'autres maladies à transmission vectorielle.
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.