01/11/2019 23:13

>>L'OMS salue l'engagement des dirigeants mondiaux à combattre les maladies non-transmissibles

À l'occasion de la Journée des villes, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) propose dans un rapport des orientations et des outils aux dirigeants municipaux pour s'attaquer à certaines des principales causes de décès dans les villes, soient les maladies non transmissibles et les accidents de la circulation. "Plus de la moitié de la population mondiale vit dans des villes, et les chiffres sont en augmentation", a déclaré le directeur général de l'OMS. le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, cité par le site de l'ONU. Les maladies non transmissibles, comme les cardiopathies, l'accident vasculaire cérébral, le cancer et le diabète sont à l'origine de 41 millions de décès chaque année dans le monde, et les accidents de la circulation ont fait 1,35 million de victimes. "Les responsables municipaux prennent des décisions qui ont un impact sur la santé de milliards de personnes, et pour que les villes prospèrent, tout le monde doit avoir accès à des services qui permettront d'améliorer la santé, à savoir des transports publics, des espaces extérieurs sûrs, propres et attractifs, une alimentation saine et, bien sûr, des services de santé abordables", a ajouté Dr Tedros. Le rapport, intitulé "Le pouvoir des villes : s'attaquer aux maladies non transmissibles et aux traumatismes dus aux accidents de la circulation" (The Power of Cities : Tackling Non-Communicable Diseases and Road Traffic Injuries), s'adresse aux maires, aux responsables publics locaux et aux responsables de l'élaboration des politiques municipales.


Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’argentique et les jeunes vietnamiens: le grand amour !

À la découverte du monastère zen Truc Lâm Tây Thiên  Le monastère zen Truc Lâm Tây Thiên, l’un des trois plus grands au Vietnam, se trouve dans la commune de Dai Dinh, district de Tam Dao, province de Vinh Phuc, à 60 km au nord-ouest de la capitale Hanoï.