08/04/2020 15:50
L'Organisation internationale du travail (OIT) Vietnam est prête à aider le gouvernement, les employeurs et les employés vietnamiens à trouver des emplois convenables alors que le virus SARS-CoV-2 (COVID-19) fait des ravages sur les secteurs de la santé, du travail et de l'économie, a déclaré le directeur national de l’OIT Vietnam, Chang-Hee Lee.
>>Le Premier ministre assiste à un sommet spécial du G20 sur le COVID-19
>>Le Vietnam gère d’une main de maître la lutte contre la pandémie

Le directeur national de l’OIT Vietnam, Chang-Hee Lee. Photo : VNA/CVN
Le directeur national de l’OIT Vietnam, Chang-Hee Lee, a salué le Vietnam pour ses efforts pour contrôler la pandémie, reflétée par le message du Premier ministre d'accepter les pertes économiques pour protéger la vie des gens.

Alors que la lutte  se poursuit, il est nécessaire de prendre des mesures immédiates pour atténuer ses effets négatifs sur les entreprises, l’emploi et les revenus des travailleurs, a-t-il affirmé.

Selon l'OIT, cette crise entraînera une réduction de 6,7% du temps de travail dans le monde au deuxième trimestre, ce qui équivaut à la perte de 195 millions d'emplois à temps plein. Les régions les plus durement touchées sont les pays arabes (8,1% des heures de travail, soit 5 millions d'emplois à temps plein), l'Europe (7,8% ou 12 millions d'emplois à temps plein) et l'Asie-Pacifique (7,2%, ou 125 millions emplois à temps plein).

L'OIT prévoit qu'il y aura d'énormes pertes dans tous les groupes de revenus, en particulier dans les pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure, y compris ceux d'Asie du Sud-Est.

On estime que 81% de la main-d'œuvre mondiale, soit 3,3 milliards de personnes, souffrent de la fermeture partielle ou totale de leur lieu de travail. Les secteurs les plus touchés sont les services d'hébergement et de restauration, la fabrication, la vente au détail, le commerce et les services administratifs.

Le directeur général de l'OIT, Guy Ryder, a remarqué que les travailleurs et les entreprises sont confrontés à une catastrophe dans les économies développées et en développement.

Pour l’immédiat, L'OIT a appelé les pays dont le Vietnam à prendre des mesures urgentes à grande échelle, dans quatre pilier que ont soutenir les entreprises, l'emploi et les revenus; stimuler l'économie et l'emploi; protéger les travailleurs; et utiliser le dialogue entre gouvernements, travailleurs et employeurs pour rechercher des solutions.

Selon l’OIT, parmi les mesures, il faut étendre le bien-être social, soutenir le maintien de l'emploi, les réductions d'impôts et le soutien fiscal aux PME sans oublier autres mesures monétaires d’assistance de certains secteurs économiques.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Vivre vert, nouveau mode de vie chez les jeunes Vietnamiens

Le tourisme vietnamien en bonne posture sur son marché national Depuis que la pandémie de COVID-19 a été maîtrisée au Vietnam, le secteur du tourisme, qui a été gravement touché par l’épidémie, a pris des mesures pour se relancer, dans un premier temps, sur le marché intérieur.