13/02/2020 15:05
Le bureau de l'Organisation internationale du Travail (OIT) au Vietnam a déclaré, mercredi 12 février, féliciter la ratification à Strasbourg (France) par le Parlement européen de l'Accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Vietnam (EVFTA), lequel devrait apporter des intérêts économiques aux deux parties.

L'Accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Vietnam (EVFTA), de nouvelle génération, a été signé à Hanoï le 30 juin 2019, comprenant des termes importants concernant le travail et l'environnement s’orientant vers le développement durable.

Le directeur du bureau de l'Organisation internationale du Travail (OIT) l'OIT au Vietnam, Chang-Hee Lee, a déclaré que les exigences de l'accord sur le travail et l'environnement bénéficieraient  à toutes les parties, aideraient le Vietnam à se développer durablement  et garantiraient que la génération future ne devraient pas payer pour la croissance actuelle.

Selon lui, la signature par le Vietnam de l’EVFTA et de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressif (CPTPP) facilitera la modernisation de sa législation en matière de travail et de relations professionnelles. L'adoption du Code du travail révisé en novembre 2019 a permis de rapprocher son cadre juridique aux conventions fondamentales de l'OIT.

Des relations professionnelles modernes, une main-d'œuvre qualifiée et un système de sécurité sociale efficace constituent une force pour le Vietnam dans ses efforts pour atteindre son  objectif de devenir un pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure de manière durable, a-t-il déclaré.

Les accords de libre-échange et de protection des investissements entre l’UE et le Vietnam ont été signés le 30 juin 2019 à Hanoï. Selon une étude du ministère vietnamien du Plan et de l’Investissement, ces deux accords devraient aider le PIB vietnamien à progresser de 4,6% et les exportations vers l’UE à augmenter de 42,7% d’ici 2025. De son côté, la Commission européenne prévoit que le PIB de l’UE devrait augmenter de 29,5 milliards de dollars et les exportations vers le Vietnam, de 29%, d’ici 2035.

Ces accords aideront aussi le Vietnam à améliorer ses institutions et son climat des affaires, favorisant les investissements européens sur son sol.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.