02/04/2016 16:55
Les forces de l'ordre ont procédé à une nouvelle évacuation le 2 avril, au matin de manifestants qui occupaient la place de la République à Paris pour s'opposer à la loi travail, au deuxième jour de l'opération "Nuit Debout".
>>François Hollande face à une nouvelle journée de contestation
>>Manifestations, émaillées de violences, des jeunes contre la loi travail en France
>>Le gouvernement reporte le projet de loi sur le travail pour le retravailler

Nouvelle évacuation en cours à Paris. Photo : AFP/VNA/CVN

"80 militants ont été évacués à 05h25, l'évacuation s'est bien passée", a-t-on appris de source policière. Le rassemblement de la place de la République n'était "pas autorisé", a précisé cette source.

Dans la soirée, la page facebook de Nuit debout faisait état d'une "foule immense" rassemblée place de la République, une photo montrant plusieurs centaines de personnes rassemblées.

"Nouvelle évacuation en cours. Le pouvoir n'aime pas que les manifestants lui prennent ses places", a tweeté l'ancien porte-parole du NPA Olivier Besancenot samedi peu avant 7h. Il a appelé à la "reprise de la place de la République à 14h avec le Droit au Logement", qui organise, au côté d'autres associations et syndicats un rassemblement contre les expulsions locatives, au lendemain de la fin de la trêve hivernale.

Une première "Nuit debout" s'était déjà déroulée dans la nuit du 30 au 31 mars, dans la foulée de la manifestation contre la loi travail. Une cinquantaine de manifestants qui avaient passé la nuit place de la République avaient été délogés par les forces de l'ordre le 1er avril.

La mobilisation contre le projet de loi travail a pris de l'ampleur jeudi malgré les concessions du gouvernement sur le texte: entre près de 390.000 personnes selon les autorités, 1,2 million, dont 200.000 jeunes, selon les organisateurs, ont manifesté dans 250 villes, "avec plusieurs milliers d'arrêts de travail", à l'appel de sept syndicats de salariés et d'étudiants (CGT, FO, Solidaires, FSU, Unef, FIDL, UNL).

Plusieurs défilés ont été émaillés de heurts avec les forces de l'ordre qui ont interpellé plus d'une centaine de personnes. Lors de la précédente journée de mobilisation, le 9 mars, à l'appel des mêmes organisations, les autorités avaient recensé 224.000 manifestants, et les organisateurs entre 400.000 et 500.000.
 
AFP/VNA/CVN
 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

Châu Dôc: Vers la diversification des offres touristiques La ville de Châu Dôc, dans la province d’An Giang (Sud) bénéficie de conditions naturelles favorables au développement des services. Elle se focalise actuellement sur l’enrichissement de l’offre touristique, notamment sur le plan spirituel et culturel, en invitant des investisseurs à s’y intéresser pour développer infrastructures routières, lieu de résidence... en vue d’accueillir de plus en plus de pèlerins sur cette terre sacrée.