20/09/2011 02:26
Les entreprises japonaises spécialisées dans le transport et la logistique s'efforcent de développer leurs réseaux au Vietnam, selon le quotidien japonais Nikkei.
Le groupe Japan Logistic Systems Corp a investi près de 400 millions de yens dans la construction de dépôts dans les trois grandes villes du Vietnam que sont Hanoi, Dà Nang et Hô Chi Minh-Ville. Ces ouvrages devraient entrer en service en octobre prochain. L'objectif du groupe est de porter son chiffre d'affaires annuel au Vietnam de quatre milliards à sept milliards de yens dans les trois prochaines années.

Le groupe Mitsubishi a créé un joint-venture avec une entreprise vietnamienne afin de fournir des services de transport et de dépôt aux équipementiers, notamment de l'électronique, mais aussi aux entreprises du café et d'autres produits ayant une activité entre le Vietnam et le Japon. De même, le groupe Nissin coopère avec la Compagnie générale de chemins de fer du Vietnam pour gérer le transport ferroviaire d'automobiles et de motos avec un train de marchandises circulant deux fois par semaine entre Hanoi et Hô Chi Minh-Ville. La société Yusen, qui s'occupe déjà du transport entre Bangkok, Hong Kong (Chine) et Hanoi, étudie actuellement la fourniture de tels services avec des camions entre Hanoi et Hô Chi Minh-Ville.

Selon le quotidien Nikkei, plusieurs entreprises japonaises ont implanté des établissements au Vietnam, compte tenu du modeste coût de la main-d'oeuvre vietnamienne et de la toute proximité du marché chinois. Le fait que le gouvernement vietnamien envisage de créer des zones économiques spéciales dédiées aux entreprises japonaises est un fort élément d'attraction pour les sociétés japonaises de ce secteur.

HCM-Ville : tapis rouge aux investisseurs japonais

Un séminaire sur la promotion de l'investissement dans le commerce et les services a été co-organisé récemment à Tokyo par le Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville et le Centre ASEAN-Japon. S'exprimant lors de ce séminaire qui regroupait environ 150 délégués, Nguyên Anh Ngoc, directeur adjoint du Centre de promotion du commerce et de l'investissement de la mégapole économique du Sud, a affirmé que cette ville était considérée comme la "ville des opportunités d'investissement" et le "plus grand centre économique du Vietnam". M. Ngoc a appelé les entreprises japonaises à venir investir dans cette ville, notamment dans le commerce et les services. Il a espéré que le Japon reprendrait sa 3e place dans la liste des premiers investisseurs directs étrangers dans cette ville, après avoir pansé les plaies du désastre qui a frappé l'archipel le 11 mars dernier, avec ce terrible séisme suivi du tsunami.

Pour sa part, Lê Huu Quang Huy, conseiller d'investissement de l'ambassade du Vietnam au Japon, a souligné les atouts économiques, la situation géographique et l'envergure du marché de Hô Chi Minh-Ville. À son avis, cette ville est la première des 63 villes et provinces du Vietnam en matière d'attraction des investissements directs étrangers. Le taux de décaissement du fonds total d'IDE enregistré dans cette ville a atteint 35%, bien supérieur au taux moyen du pays (30%).


AVI/CVN
20/9/2011
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Destinations attrayantes de la province de Thanh Hoa Outre ses belles plages, la province de Thanh Hoa (Centre) regorge de destinations attrayantes, comme la réserve naturelle de Pu Lông et le parc national de Bên En.