27/10/2017 18:44
Les mises en chantier de logements neufs ont progressé de 11,1% de juillet à septembre en France, comparé aux trois mêmes mois de 2016, tandis que les permis de construire ont augmenté de 9,7% à la même période, a annoncé vendredi 27 octobre le ministère de la Cohésion des territoires.
>>Macron lance sa nouvelle stratégie contre la pauvreté dès l'enfance
>>Taxe d'habitation en Ehpad : une "discussion" lancée sur les prix de journée

Les constructions des logements neufs ont augmenté 11,1% de juillet à septembre en France.
Photo : AFP/VNA/CVN

Sur ces trois mois, les mises en chantier se sont élevées à 89.100 unités, tandis que le nombre de permis de construire délivrés dans le même temps a été de 135.900, précise le ministère dans un communiqué.

Le logement individuel (non groupé) a été légèrement plus dynamique que le segment du logement collectif : les mises en chantier y ont progressé de 14,3% de juillet à septembre, contre +13,2% sur la même période l'an dernier.

Pour les permis de construire, la hausse a été de 5,4% dans l'individuel et de 13,9% dans le collectif sur ces mêmes trois mois.

En septembre, le taux d'annulation des logements individuels autorisés à la construction était de 15,6%, légèrement au-dessus de sa moyenne de longue période (14,2%) ces dix dernières années.

Dans le collectif (y compris en résidence), il était de 26,1%, là encore au-dessus de sa moyenne de longue période (20%).

Quant au délai moyen d'ouverture de chantier des logements individuels, il est resté stable à 4,8 mois, tandis que celui des logements collectifs a légèrement progressé pour s'établir à 9,3 mois en septembre (contre une moyenne de 10,7 mois).

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Environ 94 millions de touristes dont 16 à 17 millions d’étrangers visés cette année Cette année, le secteur du tourisme vietnamien se fixe l’objectif d’accueillir 94 millions de voyageurs, dont 16 à 17 millions d’étrangers, et de réaliser un chiffre d’affaires de près de 30 milliards de dollars.