12/08/2021 00:20
Très célèbre auprès de la communauté thaï de Son La (Nord) pour ses extraordinaires performances musicales, Lo Thi Ban se consacre à l’enseignement du répertoire folklorique aux fins de pérenniser la culture de son ethnie.

>>La galerie des caractéristiques culturelles de l’ethnie Thai à Thanh Hoa
>>Son La cherche à préserver les danses xoè des Thai
>>Un logiciel pour préserver la langue de l’ethnie Thai
 

Lo Thi Ban enseigne le folklore thaï aux élèves.
Photo : VOV/CVN


Se rappeler des recommandations de l’Oncle Hô, Adresser son amour au vent et Han khuông comptent parmi les chansons favorites des Thaï et Lo  Thi Ban est leur interprète préférée. Sa voix pure et douce est le meilleur instrument pour exalter l’amour que l’on porte à son village et à son pays, explique Câm Van Phong, un villageois de Na Ngua, dans le district de Yên Châu (province de Son La, Nord).

"+Adresser son amour au vent+ ou +Sang lôm+ en dialecte thaï est une chanson d’amour. Les jeunes chantent pour exprimer leurs sentiments à leur âme sœur. J’adore la performance de madame Ban qui me rappelle mes jeunes années. Beaucoup de personnes de ma génération connaissent par cœur cette chanson", dit-il.

Issue d’une famille de mélomanes, Lo Thi Ban a grandi entre les chansons et les danses folkloriques interprétées par sa grand-mère, sa mère et ses sœurs. Les airs thaï ont bercé sa tendre enfance et coulent depuis dans ses veines. À douze ans, la jeune Ban suit sa mère qui se produit lors des festivités régionales. Rapidement, elle trouve son propre auditoire qui apprécie sa voix vibrante et émouvante, typique des Thaï. Ban est choisie par les artisans locaux pour enseigner le long tông, un air folklorique qui exige une technique complexe. Passionnée, elle adapte son interprétation aux goûts d’un public plus moderne.

"Il existe beaucoup de chants folkloriques anciens, notamment les chants alternés, qui doivent être accompagnés d’un instrument de musique précis, tel que les flûtes et la viole à deux cordes", précise-t-elle.

Actrice principale des mouvements culturels locaux, Lo Thi Ban a été élue présidente de la troupe artistique du village Hin. Soucieuse de la disparition du patrimoine folklorique, elle encourage les jeunes et les moins jeunes à participer aux cours de chants qu’elle dispense gratuitement. 

"Beaucoup de membres ont adhéré au Club de préservation de la culture thaï depuis sa création. Lo Thi Ban leur apprend les chants et les danses typiques des Thaï. Ses actions contribuent à préserver l’identité culturelle de notre ethnie", fait savoir Tong Thi Mai, secrétaire de l’antenne villageoise du Parti et cheffe du village Hin.

Lo Thi Ban a été primée lors de nombreux festivals artistiques régionaux et a reçu plusieurs distinctions de la province de Son La. En 2020, elle a été sollicitée pour apprendre aux artistes du Théâtre du Viêt Bac des chants et des danses thaï.

VOV/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Hô Chi Minh-Ville redémarre ses circuits fluviaux Les trajets fluviaux sur la rivière Saigon ont repris depuis quelques jours, permettant aux citadins de s’aérer l’esprit à la réserve de Cân Gio. Plusieurs autres itinéraires s’ouvriront dans les prochaines semaines.