08/07/2010 03:09
"L'Union européenne demeure le marché étranger le plus important du Vietnam qui y a exporté en 2009 des chaussures pour 1,9 milliard de dollars, des produits aquatiques pour 1,1 milliard de dollars et du textile-habillement pour 1,7 milliard de dollars", a déclaré Sean Doyle, ambassadeur et chef de la Délégation de l'Union européenne au Vietnam (UE), lors de la cérémonie de présentation du Livre vert consacré aux nouvelles analyses commerciales de l'UE sur l'économie, l'environnement d'affaires et d'investissement au Vietnam, le 7 juillet à Hanoi.
Selon ce diplomate, le Vietnam a bien géré son économie en 2009. La croissance économique et la capacité d'exportation ont beaucoup été améliorées. "Nous sommes persuadés que le Vietnam sera solide pour faire face aux défis liés à la réduction des débouchés d'exportation. Les États-Unis sont le premier importateur de produits du Vietnam et l'UE le 2e", a affirmé Sean Doyle.

Le Livre vert 2010 décrit les succès du Vietnam face à la crise économique mondiale dont les influences néfastes ont été réduites en 2009 grâce au train de mesures déployées par le gouvernement. "Le gouvernement vietnamien a permis des succès économiques en 2009 et au début de 2010. Dans le contexte de crise économique mondiale et de ralentissement commercial, le Vietnam a maintenu sa croissance du PIB et ses exportations sont plus élevées que la moyenne de la région grâce aux solutions audacieuses du gouvernement", a souligné l'ambassadeur de l'UE.

Ce document a indiqué aussi les défis auxquels doit faire face le Vietnam comme déficit budgétaire, retour de l'inflation, balance commerciale déficitaire... Pourtant, selon le Livre vert, le déficit commercial en 2009, de 12,2 milliards de dollars, résulte de la chute des exportations vietnamiennes due à la diminution du prix des marchandises dans le monde. Un conseil de l'UE au Vietnam consiste en l'assistance à l'établissement dans les localités des chaînes de fourniture de marchandises d'exportation au lieu de se concentrer à la réduction des importations d'articles de consommation.

Également, les investissements de l'UE au Vietnam montrent de bons signes comme l'ouverture de l'usine Piaggio, l'extension du marché de la vente en gros et au détail. "Les fonds d'investissement étranger de l'UE déployés au Vietnam sont estimés à 8 milliards de dollars en 2009, soit une augmentation annuelle d'un milliard de dollars", a fait savoir Sean Doyle. Et d'ajouter que l'UE et le Vietnam procèderont bientôt aux négociations sur l'accord de libre- échange (FTA) qui permettra aux marchandises exportées du Vietnam de bénéficier d'un tarif douanier préférentiel. La taxe anti- dumping sur le vélo vietnamien (34%) sera levée à partir du 15 juillet.

Le Livre vert est un imprimé annuel publié par la Délégation de l'UE au Vietnam et des ambassades membres de l'UE à Hanoi. Outre les analyses sur l'environnement juridique au Vietnam, il aborde aussi l'évolution des secteurs économiques clés du pays (textile-habillement, chaussures et cuir, produits aquatiques et pharmaceutiques, banque...).

Huong Giang/CVN
(08/07/2010)
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hà Nam préserve et promeut l’art traditionnel

Le tourisme industriel, une nouvelle tendance au Sud Alors que le tourisme international est toujours à l’arrêt a cause de la pandemie de COVID-19, il se pourrait que de nouvelles formes de tourisme voient le jour. Cela semble être le cas du tourisme industriel au Vietnam, notamment au Sud.