09/10/2019 08:53
L'Irlande a présenté mardi 8 octobre un budget 2020 destiné à absorber l'impact de ce scénario redouté, avec plus d'un milliard d'euros de dépenses pour soutenir l'activité.
>>Brexit : Boris Johnson présente à Bruxelles un "compromis" de la dernière chance
>>Brexit : Boris Johnson fera une "offre finale" à l'UE 


Le ministre des Finances irlandais, Paschal Donohoe, à Dublin le 8 octobre.
Photo : AFP /VNA/CVN

"Le Brexit est le risque le plus pressant et immédiat pour notre économie" et une sortie de l'Union européenne sans accord "serait très difficile", a déclaré le ministre des Finances, Paschal Donohoe, lors d'une allocution au Parlement.

"J'annonce un ensemble de dépenses de 1,2 milliard d'euros - hors aides européennes - pour répondre au Brexit", a-t-il lancé.

"C'est un budget sans précédent (...) mais ce sont des heures sans précédent", a souligné le ministre. Il a précisé que "les perspectives pour le Brexit s'orientent à présent vers une sortie sans accord", ce qui ne veut toutefois pas dire que ce scénario est "inévitable", a-t-il souligné.

Il a notamment précisé que quelque 650 millions d'euros seraient injectés pour aider des secteurs clés, comme l'agriculture ou le tourisme, à limiter les effets négatifs d'une sortie de l'UE sans filet. Il y aura 85 millions pour les éleveurs bovins et 14 millions pour les pêcheurs.

La Banque centrale a prévenu qu'un Brexit sans accord pourrait faire disparaître environ un tiers des exploitations agricoles à cause notamment d'une potentielle hausse brutale des taxes douanières : celles sur la viande atteindraient presque 50%.

En prenant en compte les lignes budgétaires pour atténuer l'impact du Brexit, le total des dépenses du budget 2020 dépasse 2,9 milliards d'euros, a souligné le ministre.

"Nous ferons face aux défis d'un Brexit sans accord en position de force" et "nous sommes prêts", a insisté M. Donohoe.

"Cette année, nous avons éliminé nos déficits et prévoyons un surplus budgétaire de 2%" du produit intérieur brut (PIB), a-t-il souligné. En cas de no deal, "nous continuerons à faire grossir ce surplus".

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le 2e Sommet du tourisme du Vietnam 2019 à Hanoï Le 2e Sommet du tourisme du Vietnam 2019 a eu lieu lundi matin 9 décembre à Hanoï avec quatre sessions de débat pour discuter des goulots d'étranglement du tourisme au Vietnam.