28/03/2021 10:00
L’IRC est le nouveau centre international de rééducation destiné à tous les sportifs, amateurs comme professionnels. Créé par le milieu de terrain Luong Xuân Truong, cet établissement offre une prise en charge rapide et complète en un seul et même lieu.
>>Quand les footballeurs se lancent dans le commerce
>>AFF Suzuki Cup : le Vietnam veut rééditer l’exploit de 2018
>>Améliorer les compétences de vie des sportifs

Le Centre international de rééducation IRC du milieu de terrain Xuân Truong a ouvert ses portes le 7 mars à Hanoï. Photo : VNA/CVN

Une blessure peut survenir lors de n’importe quelle activité sportive. Les sportifs de haut niveau, en particulier, sont particulièrement sujets aux blessures dues à la pratique intensive associée aux exigences du sport de compétition. Ils ont désormais un centre international de rééducation pour toutes leurs petites et grosses blessures. Implanté dans l’arrondissement de Câu Giây, à Hanoï, l’IRC a été inauguré le 7 mars dernier par le milieu de terrain Luong Xuân Truong et ses coéquipiers.

Les axes spécifiques de l’IRC

Outre la prise en charge ponctuelle des blessures et le traitement des symptômes et pathologies liés à la pratique d’une activité physique, cet établissement étudie les modèles des meilleurs centres de récupération de blessures sportives au monde et en République de Corée. Il vise également à dispenser conseils, bons gestes et réflexes indispensables afin de prévenir les accidents du pratiquant dus notamment à une connaissance insuffisante de son corps et de ses limites.

L’IRC est capable d’accompagner ses patients depuis leur première consultation jusqu’à la phase de guérison. D’autant plus qu’il bénéficie du soutien et des conseils d’un groupe de médecins de premier plan dans le monde de la médecine du sport au Vietnam et à l’étranger, dont le Sud-Coréen Choi Ju Young, médecin en chef de la sélection nationale de football du Vietnam, Nguyên Trong Hiên, chef du Bureau de médecine du sport du Centre national d’entraînement sportif de Hanoï ou encore le Sud-coréen Lee Jung Bin, spécialiste en la médecine du sport, pour ne citer qu’eux.

L’idée de créer un centre international de rééducation au Vietnam a germé dans l’esprit du milieu de terrain Xuân Truong il y a deux ans. "Le 30 septembre 2019, j’ai subi une grave blessure de longue durée. J’ai dû m’envoler pour la République de Corée pour mes opérations et la rééducation. J’ai traversé des périodes difficiles à cause de mes blessures... Je comprends tout à fait comment elles peuvent affecter la carrière d’un sportif", a-t-il raconté. C’est en constatant que de nombreux sportifs professionnels du Vietnam, dont plusieurs de ses coéquipiers, ont dû abandonner leurs passions et leurs rêves à cause de blessures, que Xuân Truong a décidé de créer ce centre. L’idée a été bien accueillie par ses amis et proches, qui l’ont tout de suite soutenu afin de pouvoir transformer ce rêve en réalité.  

L’IRC est capable d’accompagner ses patients depuis leur première consultation jusqu’à la guérison. Photo : VNA/CVN

Luong Xuân Truong a invité ses coéquipiers à la fois du club Hoàng Anh Gia Lai et de la sélection nationale tels que Van Toan, Van Thanh, Minh Vuong, Quang Hai, Duy Manh, Thanh Chung et Tiên Linh à participer à la cérémonie d’inauguration. Des jeunes éléments de l’équipe nationale des moins de 22 ans étaient également présents, comme Huu Thang et Danh Trung... Il s’agit de joueurs qui ont subi des blessures dans le passé et qui courent le risque de se blesser à nouveau à tout moment.

Des histoires tristes

Xuân Truong a partagé l’histoire de Van Thanh pleurant dans sa salle de bain alors qu’il souffrait d’une blessure en République de Corée. Ce fut le jour où l’équipe vietnamienne avait remporté la Coupe d’Asie du Sud-Est (AFF Cup) 2018. En raison d’une blessure grave incurable au Vietnam, Van Thanh a ainsi raté ce moment historique.

Le milieu de terrain Duy Manh, joueur qui vient de finir sa convalescence, a également été invité par Xuân Truong afin de partager son expérience. À cause d’une blessure importante, le joueur a dû quitter l’équipe en milieu de saison. Il s’agit d’un sentiment de plus en plus répandu chez les joueurs, la peur de manquer des événements et opportunités de carrière importants.

"Se blesser est inévitable. Mais nous voulons naturellement tous pouvoir revenir sur la pelouse le plus rapidement possible. Avoir un centre comme celui-ci est exactement ce dont nous avons besoin car les joueurs blessés peuvent être rassurés et faire confiance aux traitements des médecins", a partagé Duy Manh.

L’exemple du jeune attaquant Tuân Anh est probablement le plus tragique professionnellement parlant. En effet, Luong Xuân Truong raconte : "Tuân Anh a dû se rendre à Singapour, en Thaïlande ainsi qu’en Corée du Sud pour se faire soigner... Mais l’événement qui l’a le plus marqué c’est lorsqu’il a dû se rendre seul en France à l’âge de 17 ans pour sa très longue rééducation".

Selon le médecin en chef de la sélection nationale de football du Vietnam, Choi Ju Young, l’idée de Xuân Truong d’ouvrir un tel centre au Vietnam est merveilleuse. La chirurgie ne représente que 50% du traitement des blessures sportives. La récupération et la rééducation sont autant d’éléments tout aussi cruciaux dans le processus de guérison. Elles peuvent raccourcir la durée des séjours à l’hôpital, réduire le coût des soins et permettre aux sportifs de reprendre plus rapidement leur entraînement. Si les joueurs ont l’opportunité de pouvoir se rétablir au Vietnam, ils n’auront plus besoin de vivre des semaines voire des années à l’étranger. Cela leur permettra ainsi d’éviter des dépenses conséquentes du stress inutile.  


Le milieu de terrain Luong Xuân Truong 

Le milieu de terrain Luong Xuân Truong, 26 ans, est membre de la sélection nationale du Vietnam et capitaine du club Hoàng Anh Gia Lai. Il était auparavant capitaine de la sélection nationale des moins de 23 ans (U23), qui a décroché l’argent aux Championnats d’Asie U23 2018, tenus à Changzhou (Chine). Sous le maillot de l’équipe nationale, il a remporté la médaille d’or lors d’AFF Cup 2018.

En septembre 2019, Xuân Truong a subi une blessure aux ligaments croisés et a été contraint de se rendre en République de Corée pour une opération chirurgicale. Il lui a fallu près d’un an pour se remettre et revenir sur le terrain. En raison d’une Malgré une très longue convalescence, Xuân Truong n’a toujours pas retrouvé sa forme physique optimale.

   
Phuong Nga/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un ingénieur passionné de lego