21/02/2019 18:41
 >>L'Iran poursuit sa coopération nucléaire avec la Russie
>>Iran: le retrait américain de l'accord sur le nucléaire nuit à la sécurité globale et régionale

L'Iran interrompra le fonctionnement de sa centrale nucléaire de Bouchehr afin d'en changer le combustible et d'effectuer les réparations nécessaires, a annoncé mercredi 20 février un responsable de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (AEOI), citée par l'agence de presse Tasnim. "Conformément au plan, le fonctionnement de la centrale nucléaire de Bouchehr s'interrompra le 1er mars pour changer son combustible et effectuer les travaux de réparation nécessaires", a déclaré le directeur adjoint de l'AEOI, Mohammad Ahmadian. "La centrale reprendra son fonctionnement après les travaux de réparation", a-t-il dit, ajoutant que le chargement du carburant et les réparations basiques sont des processus normaux du fonctionnement de centrales nucléaires. La construction de cette centrale par plusieurs compagnies allemandes a été débutée en 1975. Toutefois, les travaux ont été interrompus lorsque les États-Unis ont imposé un embargo sur l'approvisionnement de haute technologie à l'Iran dans le sillage de la révolution de 1979. La Russie a signé en 1998 un contrat avec l'Iran dans le but d'achever cette construction. La centrale de Bouchehr est officiellement entrée en service, en étant reliée au réseau national d'électricité de l'Iran, en septembre 2011, avec une production électrique de 40% de sa capacité totale. La centrale a atteint sa pleine capacité de production électrique, soit 1.000 MW, en août 2012.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Les localités vietnamiennes promeuvent leur image au Royaume-Uni Les provinces de Yên Bai, Lang Son au Nord et de Dak Lak sur les hauts plateaux du Centre ont promu leurs potentialités économiques et touristiques au monde d’affaires de la ville de Manchester et de ses environs du Nord du Royaume-Uni, lors d’une conférence tenue mardi 25 juin.