17/01/2021 15:32
Le président iranien Hassan Rohani a déclaré samedi 16 janvier que le gouvernement ne ménagerait pas ses efforts pour commencer la vaccination d'ici la fin de l'année en cours du calendrier iranien (20 mars 2021).

>>Recrutement de 50.000 volontaires pour des tests cliniques du vaccin conjoint anti-COVID-19 irano-cubain

Le vaccin contre le coronavirus, fabriqué par l'Iran. Photo : IRNA/VNA/CVN


S'adressant à un comité national de lutte contre le COVID-19, le président Rohani a exhorté la population à respecter tous les protocoles sanitaires nécessaires, déclarant que si les protocoles sanitaires n'étaient pas appliqués, le pays pourrait courir le risque d'un nouveau pic de cas de COVID-19, a rapporté l'agence de presse officielle IRNA.

M. Rohani a déclaré que le vaccin commun de l'Iran avec un pays étranger serait prêt l'année prochaine en Iran, promettant de fournir d'autres vaccins achetés à COVAX d'ici la fin de l'année en cours ou au début de l'année prochaine.

Il existe d'autres vaccins développés en Iran et des autorisations pour des essais sur l'homme ont été délivrées pour plusieurs d'entre eux.


APS/VNA/CVN

 

 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre

Exploiter les potentiels de la culture folklorique pour développer le tourisme Les visites et divertissements associés à l'apprentissage et à la découverte de la culture folklorique d'un endroit attire de nombreux touristes domestiques et étrangers. De nombreuses provinces et villes du pays ont exploité les avantages uniques de la culture folklorique pour booster le développement de leur tourisme local.