22/10/2018 22:49

>>Wall Street signe une nette hausse après l'élection de Trump

Le ministère iranien des Affaires étrangères a rejeté dimanche 21 octobre les allégations selon lesquelles l'Iran chercherait à s'ingérer dans les élections législatives de mi-mandat aux États-Unis. "L'Iran a pour politique de ne pas s'ingérer dans les affaires intérieures des autres pays", a indiqué le porte-parole du ministère, Bahram Qasemi. Dans un communiqué publié dimanche sur le site internet du ministère, M. Qasemi a souligné que les déclarations des dirigeants américains selon lesquelles l'Iran cherchait à se mêler des élections de mi-mandat aux États-Unis étaient de "fausses" allégations. "Depuis quelques temps, la Maison Blanche essaie de lancer des allégations contre d'autres pays, pour des raisons politiques bien précises", a-t-il ajouté. Vendredi 19 octobre, les agences de renseignement et les autorités policières américaines ont affirmé que plusieurs gouvernements étrangers, dont l'Iran, cherchaient à influer sur le résultat des élections législatives américaines de mi-mandat qui doivent avoir lieu en novembre.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La VNA fête ses 75 ans, un flux incessant d’informations officielles

Le tourisme vietnamien pâtit du coronavirus Au troisième trimestre de cette année, environ 44.000 arrivées de visiteurs étrangers ont été recensées au Vietnam, soit 1% du bilan de la même période de l’an dernier, selon l’Office général des statistiques.