15/07/2019 18:05
Le président iranien Hassan Rohani a déclaré dimanche 14 juillet que son pays était prêt à ouvrir des négociations avec les États-Unis si ces derniers venaient à lever leurs sanctions à l'encontre de son pays.
>>L'Iran répondra à la saisie d'un de ses pétroliers par le Royaume-Uni
>>Nucléaire: l'accord de 2015 ne survivra que si toutes les parties restent engagées

Le président iranien Hassan Rohani (droite) et son homologue américain Donald Trump. Photo: AFP/VNA/CVN

"Nous sommes toujours prêts à négocier. Je vous demande à cet instant même d'abandonner les intimidations, de lever les sanctions et d'en revenir à la logique et à la sagesse. Nous sommes prêts", a dit le président iranien Hassan Rohani, cité par l'Agence de presse semi-officielle Mehr.

Les dirigeants de la France, de l'Allemagne et du Royaume-Uni, parties à l'accord nucléaire de 2015, se sont déclarés dimanche 14 juillet "extrêmement préoccupés" par l'escalade des tensions dans la région du Golfe, laquelle peut mettre l'accord en danger à moins que les parties concernées ne reprennent le dialogue, selon eux.

Un an après la sortie unilatérale de Washington de ce pacte, l'Iran annonçait le 8 mai dernier qu'il se désengageait de certaines de ses parties et donnait 60 jours aux Européens pour l'aider à garantir les bénéfices économiques qui lui étaient promis par le texte adopté à Vienne en juillet 2015.

Le 7 juillet, Téhéran a annoncé qu'il élevait le taux de pureté de son uranium faiblement enrichi au-delà de la limite de 3,67% fixée par l'accord de 2015. Le lendemain, l'Iran a révélé avoir élevé ce taux à au moins 4,5%. Suite à ces annonces, le secrétaire d'État américain Mike Pompeo ainsi que d'autres hauts fonctionnaires de l'administration Trump ont promis davantage d'isolement et de sanctions contre Téhéran. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découverte d’un village de broderie centenaire à Nam Dinh

Des conteneurs pour loger les touristes à Quang Ninh Le homestay T&N, dans la province de Quang Ninh, a la particularité d’être constitué de 26 containeurs. Une architecture particulièrement atypique qui attire les amateurs d’expériences singulières.