21/09/2018 12:13
Téhéran et Moscou coopèrent étroitement dans différents domaines de l'industrie nucléaire, a déclaré jeudi 20 septembre le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (AEOI).
>>L'Iran salue l'accord russo-turc sur la zone démilitarisée à Idleb, en Syrie
>>L'Iran teste avec succès un système artisanal de défense anti-missiles

Le président russe, Vladimir Poutine (gauche) et son homologue iranien Hassan Rohani, le 1er novembre 2017 à Téhéran. Photo: AFP/VNA/CVN

"La coopération nucléaire entre l'Iran et la Russie se poursuit à un haut niveau dans différents domaines", a déclaré le porte-parole, Behrouz Kamalvandi, cité par l'agence de presse Tasnim.

La coopération de l'Iran avec la Russie comprend la construction de deux nouvelles centrales nucléaires, ainsi que des projets sur les isotopes stables et le combustible nucléaire, a déclaré M. Kamalvandi.

Les hauts responsables iraniens et russes sont en pourparlers pour la construction de centrales nucléaires de petite et moyenne taille en Iran, a également indiqué M. Kamalvandi.

La première centrale nucléaire de l'Iran, une centrale de 1 000 mégawatts à Bouchehr, a été achevée par la Russie en mai 2011. L'Iran et la Russie ont également convenu de développer la centrale de Bouchehr.

Le plan Bouchehr Phase-2 consistera en deux unités d'une capacité de production cumulée de 2.100 mégawatts. La première pierre de ce projet de 10 milliards de dollars a été posée en septembre 2016, et la cérémonie d'ouverture du chantier a eu lieu en octobre 2017. L'achèvement de ces travaux est prévu pour 2026. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Quang Ninh accueille le 15 millionième touriste étranger du Vietnam Le Vietnam devrait accueillir son 15 millionième visiteur étranger en 2018 à la ville de Ha Long, dans la province côtière de Quang Ninh (Nord), fin novembre ou début décembre.