08/05/2018 17:33
>>Iran: Trump annoncera sa décision, qui risque de tuer l'accord nucléaire
>>L'Iran met en garde les États-Unis contre un retrait de l'accord sur le nucléaire

Le président iranien Hassan Rohani a laissé entendre, pour la première fois, que l'Iran pourrait rester dans l'accord  sur le nucléaire même si les États-Unis décidaient de se retirer. "Si nos attentes du Plan d'action global conjoint (JCPOA) sont satisfaites sans les États-Unis, tant mieux", a déclaré M. Rohani à Mashhad. "Sinon, nous prendrons notre propre décision", a-t-il poursuivi. Le président américain Donald Trump se prononcera samedi 12 mai sur le retrait des États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien et a déjà fait savoir qu'il ne prolongera pas la dérogation qui suspend les sanctions américaines sur l'Iran. En janvier, le président Trump a prolongé pour la dernière fois les réductions des sanctions sur l'Iran comme le prévoit l'accord, menaçant de se retirer de l'accord si le Congrès américain et ses alliés européens ne corrigeaient pas "les fautes désastreuses". Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères,Bahram Qasemi, a déclaré lundi que le retrait des États-Unis de l'accord international sur le nucléaire iranien n'est pas aussi simple qu'il ne semble. M. Qasemi a expliqué que l'accord de 2015 comporte des complexités et qu'il ne sera pas si facile pour les États-Unis de se retirer. Mais si les États-Unis décident de le faire, la réaction de l'Iran sera "douloureuse" pour Washington et leur fera regretter leur décision, a-t-il assuré lors de sa conférence de presse hebdomadaire. Les États-Unis devront par ailleurs accepter les conséquences de leurs décisions, a-t-il poursuivi. M. Qasemi a réitéré que l'Iran ne sera pas le premier à sortir de l'accord, mais qu'il se prépare à tout scénario.
 
APS/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Excursion dans le village des marionnettes sur l’eau de Dào Thuc

La grotte Son Doong dans le Top 11 des meilleures destinations du monde Après avoir laissé une forte impression dans le cadre du programme de promotion du tourisme de la province de Quang Binh (Centre) à Hollywood et au sallon du tourisme New York Times travel show, la grotte Son Doong et ses images ont reçu une attention particulière de la presse internationale.