26/07/2018 15:12
Le ministère iranien des Affaires étrangères a déclaré mercredi 25 juillet que le gouvernement américain doit oublier toute possibilité de négociation avec l'Iran tant que Téhéran sera menacé de sanctions.

>>Rohani juge que la résistance est la meilleure réponse à la politique des États-Unis
>>L'Iran a "de nombreuses options" face aux sanctions pétrolières des États-Unis
 

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qasemi.
Photo: IRNA/VNA/CVN


"L'Iran n'acceptera jamais des négociations unilatérales assorties d'exigences excessives", a dit le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qasemi, cité par l'agence de presse officielle IRNA.

"L'Iran n'a jamais hésité à défendre les droits du peuple, l'intégrité territoriale ou l'indépendance du pays", a poursuivi M. Qasemi.

Lundi 23 juillet, le président des États-Unis, Donald Trump, a laissé entendre que Washington était favorable à la négociation d'un nouvel accord sur le nucléaire iranien avant la prochaine échéance: l'application par Washington de nouvelles sanctions sur l'or et le pétrole iraniens.

Samedi 21 juillet, le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a dit que toute négociation avec les États-Unis visant à résoudre les problèmes communs actuels était une "erreur évidente". 

Cependant, M. Khamenei a souligné que suite au retrait des États-Unis, le 8 mai, de l'accord international sur le nucléaire iranien (2015), les négociations avec les Européens doivent se poursuivre afin de sécuriser les intérêts iraniens inhérents à l'accord.


      Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Cat Dang, village de la laque le plus renommé du delta du fleuve Rouge

Hôi An, la destination la plus paisible et romantique du monde La chaîne de télévision CNN a récemment classé Hôi An parmi les 16 meilleurs sites de loisir et les 10 sites les plus romantiques du monde. Qu’est ce qui rend alors la vieille cité de Hôi An aussi attractive?