09/07/2019 08:35
L'Iran a élevé lundi 8 juillet le niveau de pureté de son uranium faiblement enrichi au-delà de la limite des 3,67% fixée par l'accord sur son programme nucléaire conclu en 2015 à Vienne, a annoncé Behrouz Kamalvandi, porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique.
>>L'Iran cesse d'appliquer certaines parties de l'accord sur le nucléaire
>>L'Iran décide de suspendre certains de ses engagements pris dans le cadre de l'accord nucléaire
 
Le porte-parole de l'Organisation iranienne de l'énergie atomique (OIEA), Behrouz Kamalvandi, le 17 juillet 2018 lors d'un point de presse à Téhéran.
Photo: AFP/VNA/CVN

Behrouz Kamalvandi a précisé que son pays viserait ensuite à produire de l'uranium enrichi à 20% à moins que les pays signataires de l'accord de Vienne ne l'aident à profiter des retombées économiques prévues par cet accord, selon l'agence de presse Tasnim.

La République islamique avait annoncé dimanche 7 juillet avoir commencé à enrichir son uranium au-delà du niveau de pureté de 3,67% fixé par le Plan d'action global conjoint (JCPOA, de son acronyme anglais) conclu il y a près de quatre ans en Autriche.

Le pays a récemment indiqué qu'il ne respecterait plus certains de ses engagements envers cet accord à moins que les parties prenantes ne prennent des mesures "pratiques et concrètes" pour contrer les sanctions économiques anti-iraniennes imposées par les États-Unis après la sortie unilatérale de ces derniers de l'accord en mai 2018.

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La deuxième édition du tournoi amical de football Vietnam - France avec succès