08/10/2020 14:36

>>Le point sur la pandémie
>>Nouveau record en Iran avec 200 morts en 24 heures

Les frontières de l'Iran avec l'Irak ont été fermées suite à la résurgence du nouveau coronavirus, rapporte l'Iran Daily mercredi 7 octobre. Cette année, les Iraniens ne pourront pas se rendre en Irak pour le rituel chiite de l'Arbaïn, a déclaré le chef de la police iranienne Hossein Ashtari. M. Ashtari a exhorté les pèlerins à éviter de se rendre dans les zones frontalières entre l'Iran et l'Irak. Le 20 septembre, le ministère irakien de la Santé a déclaré que l'entrée des voyageurs étrangers dans le pays était interdite en raison de la résurgence du nouveau coronavirus. L'Arbaïn, qui cette année, tombe jeudi 8 octobre, commémore le 40e jour après le martyre de l'Imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet. La ville irakienne de Karbala, qui abrite le sanctuaire sacré de l'Imam Hussein, attire chaque année pour le rituel des millions de pèlerins des pays de la région.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

Le tourisme de Hanoï s’efforce de surmonter les difficultés L’apparition de la quatrième vague d'infections par le coronavirus a gravement touché le tourisme. Les agences de voyage de Hanoï ont consenti de gros efforts afin de minimiser les dégâts ainsi que de préparer des scénarios de relance.