04/10/2019 21:13
>>Rohani exclut la possibilité de négociations avec les États-Unis sans levée des sanctions
>>L'Iran exclut le dollar américain de ses échanges commerciaux avec la Russie et la Turquie

Le ministre iranien du Pétrole Bijan Namdar Zanganeh a déclaré que les États-Unis ne devraient pas utiliser le marché pétrolier à des fins politiques, a rapporté jeudi 3 octobre le quotidien iranien Financial Tribune. L'industrie de l'énergie devrait rester apolitique pour empêcher les ingérences indésirables et inutiles par des "régimes hostiles" tels que l'administration de Washington, a indiqué M. Zanganeh mercredi 2 octobre à Moscou en Russie. "Nous pensons que l'unilatéralisme ne tiendra pas ses promesses, et faire pression sur l'Iran n'est pas le moyen de rétablir la stabilité et le calme dans la région et le monde", a-t-il déclaré. En outre, l'utilisation politique de pressions sur l'énergie par les États-Unis mettra "la sécurité de l'approvisionnement énergétique en danger", a-t-il dit. M. Zanganeh a qualifié les sanctions unilatérales contre le secteur pétrolier iranien imposées par les États-Unis d'exemple du "terrorisme économique contre le peuple iranien" pratiqué par le président américain Donald Trump.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

COVID-19 : la stratégie de Hanoï pour relancer le tourisme en 2021 Comment sauver le tourisme suite à la crise sanitaire ? Hanoï et ses acteurs touristiques ont déjà préparé un plan de relance pour 2021. Le cap est clairement fixé : le marché intérieur !