11/03/2019 08:51
Le président iranien Hassan Rohani a exhorté le Pakistan à agir "de manière décisive contre les terroristes anti-Iraniens", lors d'un entretien téléphonique avec le Premier ministre pakistanais Imran Khan, a-t-on indiqué de source officielle dimanche 10 mars.

>>Le Pakistan demande aux États-Unis de revoir leur politique en Afghanistan
>>Pakistan : au moins 70 morts dans l'attaque d'un sanctuaire soufi
>>L'Inde exhorte le Pakistan à agir après l'attaque d'une base aérienne indienne
 

Hassan Rohani (gauche) et Imran Khan. Photo: Pakistan Today/CVN


La conversation téléphonique entre Hassan Rohani et Imran Khan, intervient un mois après un attentat meurtrier contre les forces de sécurité iraniennes dans la province du Sistan-Balouchistan, frontalière du Pakistan.


Téhéran affirme que l'attentat à la voiture piégée ayant tué le 13 février 27 membres des Gardiens de la Révolution, a été commis par un Pakistanais. L'attentat a été revendiqué par le groupe jihadiste Jaïch al-Adel (Armée de la justice), formé en 2012 par d'ex-membres d'une organisation sunnite extrémiste ayant mené une rébellion au Sistan-Baloutchistan jusqu'en 2010 et considéré comme "terroriste" par Téhéran.

Lors d'un entretien téléphonique avec le Premier ministre pakistanais samedi soir 9 mars, le président Rohani a appelé à préserver les bonnes relations entre les deux pays. "Nous ne devons pas permettre que des décennies d'amitié et de fraternité entre les deux pays soient affectées par des groupuscules terroristes, dont nous savons tous les deux qui les arme et les finance", a dit le président iranien cité dans un communiqué du gouvernement.

 

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le ravioli du village de Kênh, une saveur naturelle

Miêu Nôi, un haut lieu du tourisme spirituel Construit il y a près de 300 ans, Miêu Nôi constitue un héritage religieux et historique de Hô Chi Minh-Ville. Il s’agit d’un temple émergent situé au milieu de la rivière Vàm Thuât.