26/04/2018 09:40
Le président iranien Hassan Rouhani a exclu mercredi 25 avril tout changement à l'accord sur le nucléaire établi en 2015, qui a mis un terme aux différends internationaux sur le programme nucléaire du pays.
>>Trump et Macron évoquent un "nouvel accord" avec l'Iran
>>L'Iran se déclare capable de reprendre rapidement sa production d'uranium enrichi à 20%
>>Téhéran va se retirer de l'accord sur le nucléaire si Washington réimpose des sanctions

Le président iranien Hassan Rouhani.
Photo: AFP/VNA/CVN

"Nous n'ajouterons ni retirerons rien à l'accord, pas même une phrase", a déclaré Hassan Rouhani. Le président iranien a par ailleurs raillé les compétences du président des États-Unis, Donald Trump, en tant qu'homme politique, disant qu'il n'est "rien de plus qu'un homme d'affaires". 

M. Trump doit décider d'ici le 12 mai s'il va retirer les États-Unis de l'accord sur le nucléaire conclu entre l'Iran et six grandes puissances mondiales, en 2015. Il avait dit qu'il n'allait pas prolonger l'allègement des sanctions.

Il a régulièrement critiqué l'accord historique sur le nucléaire iranien dans le cadre duquel l'Occident a promis de lever les sanctions contre l'Iran en échange de l'interruption des efforts iraniens visant à élaborer une arme nucléaire.

Les États-Unis sont la seule partie qui a menacé de briser l'accord sur le nucléaire iranien. 

Xinhua/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les œuvres en galets uniques d’une jeune Hanoïenne

Le Vietnam et le Cambodge coopèrent pour la reprise du tourisme international Le directeur général adjoint de l'Administration nationale du tourisme, Hà Van Siêu, a exprimé sa conviction que l'industrie touristique vietnamienne et cambodgienne surmonterait bientôt les difficultés causées par la pandémie et rétablirait rapidement les activités touristiques nationales et internationales.